Hello,

Enorme craquage de slip en début de semaine dernière, après avoir pris les renseignements qu'il me fallait sur les répliques de poing WA (merci GBB-technics !) et trouvé du "stock" (c'est à dire, une réplique...) sur WGC, j'ai décidé de franchir le pas et de prendre cette version "francisée" en finition "black carbon" du Beretta 92F.


Pour les fanas d'historique RS, wikipedia et compagnie sont vos amis.

Cette réplique utilise le système Magna, pour plus d'infos :  http://www.dentrinity.com/Topics/magna.htm

 

Et j'ai enfin fait une présentation vidéo, en avant-propos :

 




Commande effectuée le 17 juillet, reçue le 21 au matin par chronoprout.

Tarif : 339$ fdp in, auxquels on ajoute 31€ de TVA (normal, c'est la loi) et 21€ de sodomi... pardon, de frais de "dossier" du transporteur (une honte selon moi, mais faut bien faire du blé !), mais pas le choix avec WGC, plus d'envoi airmail classique...

Trop cher pour une réplique de poing ?

Voyons ça...


In the box :

Moment de doute en ouvrant l'emballage, pas vraiment d'indication du contenu à part "airsoft gun", mais c'est lourd.



On ouvre et là, c'est bien protégé, papier bulle et emballage autour de la réplique.



Une fois tout déballé, on à droit à :




-La réplique (ouf !)
-Un système de remplissage du chargeur
-Le bouchon de canon
-Le manuel en japonais
-Une cible
-Un mini sachet de billes
-2 Clés 6 pans

Bref, en théorie tout pour débuter à part le gaz (et on va éviter le propane hein !).


La réplique :

A l'ouverture de la boite, une mystérieuse impression s'est emparée de moi. La dernière fois que j'ai eu ce feeling, c'était lors de la réception de mon SVD Real Sword.

Ca SENT le flingue ! Oui, oui, cette odeur particulière de graisse à armement et d'acier, mais pourtant on m'a bien dit que WA ne faisait que dans l'ABS !?

C'est lourd, et purée, c'est bien équilibré, mieux que le KSC qui dort dans son holster à quelques mètres de là ! C'est froid, ça respire la robustesse, mais c'est bien de l'ABS !



1030 grammes sur la balance, exactement la même masse que le KSC qui lui, est en ferraille !

Je le touche,je le caresse, je le sens, je le soupèse encore et encore, punaise, oui, on accède à un autre niveau de qualité de réplique et on comprends tout de suite la différence de tarif ! C'est le Real Sword du PA, j'aime et je n'ai pas encore tiré avec (si ça se trouve ça va être pourri, non, il ne faut pas y penser !).

La teinte de la glissière est superbe et les marquages sont fins, un peu trop fins peut être mais rien n'est en trop.




Les plaquettes arborent le sobre logo de la manufacture de St Etienne, leur toucher est rugueux sans être désagréable.



Le cran de sûreté est facile à actionner, et la fonction de désarmement du marteau est bien fonctionnelle !



Démontage et interne :

Rien de différent d'un modèle 92 classique, on enlève le chargeur puis on pousse le bouton et on fait pivoter le levier de verrouillage puis on fait avancer la glissière.

Ensuite on peut enlever la tige-guide et le ressort récupérateur et enlever le canon externe.

Il ne suffit plus qu'à tirer l'ensemble canon interne/hop up vers l'arrière et le tour est joué.





Si l'externe est composé d'ABS de très bonne qualité, l'interne est lui majoritairement constitué de métal.

La platine, le système de percussion de la valve de chargeur : on a un "vrai" percuteur actionné par le marteau !



Le nozzle



Le système de hop-up, réglable à l'aide d'une petite clé 6 pans fournie.

 

Ce qui est bizarre c'est que le réglage prend effet sur le bas du canon, c'est assez inhabituel ! Le canon mesure 6.05mm de diamètre (mesuré au micromètre intérieur).

Edit : En fait il y a une bosse fixe en bas pour retenir la bille et la bosse du hop up en haut !



Le chargeur :

D'une capacité de 24-25 billes, on peut le remplir avec l'appareillage fourni ou simplement au BB loader.



Près de la valve de percussion se trouve une petite plaque coulissante, n'étant pas pro des répliques WA je ne saurais dire à quoi elle sert (vidage de gaz à la main sans peine ?).




Le talon est marqué du sigle WA et Magna



Quelques photos de comparaison entre KSC et WA :






Tests de tir :

Armé de mon chrony Xcortech 3200 et de billes Xtrem Precision de 0.2grammes, je fais le plein de gaz (ultrair car c'est ce que j'ai de moins puissant sous la main) pour un test de 10 billes.

La vitesse est en moyenne de 302 fps, avec une bille à 310 et une à 295.

Le hop up étant à zéro, ça plonge rapidement, mais quelques minutes plus tard je saute partout !

La portée est plus qu'honorable, étant resté à la 0.2 pour les essais, ça flotte un peu et le vent n'aide pas, mais ça plane droit et loin.

La précision est également au rendez-vous, et sans être aussi bonne qu'avec mon Glock Marui, toucher un buste à 20-25mètres parait être un jeu d'enfant pour peu que le vent ne soit pas trop fort !

quant au bruit et au kick, et bien ça claque pas mal pour du plastoc ! La réplique est bien équilibrée et la doublette devient un pur plaisir (enfin , encore plus qu'avant !).

Conclusion :

Avant aujourd'hui je ne connaissait WA au mieux que de réputation, mais elle est loin d'être usurpée si la réplique tient dans le temps.

J'aime :
-Qualité des matériaux utilisés.
-Finitions.
-Régularité de tir.
-L'odeur.

J'aime pas :
-Les frais de dossier.
-Tout de même très cher pour un backup.

-Prix des chargeurs supplémentaires (environs 75$ ! )

je ne regrette pas du tout d'avoir puisé dans les économies réservées pour le HK417 GBBR VFC car étant donné le retard pris, j'ai tout le temps de remettre de côté !

Merci de votre attention, je ne manquerai pas d'étoffer cette review au fil du temps.

Merci également aux membres de GBB-technics qui ont gentiment répondu à mes interrogations !