Cet article vous à plu ?

 

 

 

Je suis toujours à la recherche de petites choses qui pourraient agrémenter mes tenues. C'est pourquoi lorsque j'ai vu les reproductions de grenades russes RGO proposées par le camarade Sven de Wolf Protect, je l'ai contacté pour en savoir plus, impatient de pouvoir remplir mes poches de gilet tactique avec ces petites beautés car comme vous l'avez peut-être constaté sur mes vidéos de parties, je préfère éviter de lancer les grenades, ce n'est jamais très efficace entre mes mains !

 Il m'a alors présenté un second modèle, la R2B et après avoir passé commande j'ai reçu rapidement mon colis. Merci a Sven de m'avoir glissé des modèles en plus à faire exploser !

Voici donc une présentation de la grenade airsoft R2B Tactical game Inovation, distribué par airsoftpyrotechnics.com ainsi que de la reproduction de grenade russe RGO distribuée par TNT Studio.

 

Les deux produits sont disponible par l'intermédiaire de Wolf Protect

 

ATTENTION : l'usage de dispositifs pyrotechniques peut être dangereux, portez toujours des protections occulaires adaptées et des gants. Le risque zéro n'existe pas et une grenade peut très bien vous exploser dans la main. Les règles de bon sens prévalent également, on n'utilisera pas ce genre de dispositif dans la rue, chez mémé Odette, dans la niche du chien...

 

P1070401

 

Allons au plus court avec la R2B, une grenade pyrotechnique déjà prête à l'emploi fabriquée en polyutéthane. Lorsqu'elle explose après environs 3.5 secondes, les morceaux du corps ne blessent pas et un nuage de billes est dispersé sur un rayon de 8-10 mètres.

P1070402La goupille, une fois retirée, lancer la grenade et dégagez !

P1070403

P1070404Mieux vaut de pas essayer de les ouvrir, elles sont scellées.

P1070405

 

 

 Passons à la reproduction pyrotechnique de la grenade russe RGO. Avec premièrement une présentation du modèle réel (merci à Patronski, du forum Frontovik)

 

Dans les années 1980 (ou meme fin 1970), l'union sovietique introduit un tout nouveau type de grenade pour ses soldats.

Jusqu'alors, un trio incontournable équipe l'armée sovietique : la RG42, la F1 et la RGD5. Toutes les trois utilisent le meme détonateur UZRGM, amélioration d'un systeme datant de la guerre, et sont plus ou moins dépassées comparativement aux modeles américains contemporains (M67), surtout par leur manque de puissance et leur encombrement.

Le bon en avant est le changement radical d'explosif, le TNT est remplacé par un explosif sovietique a base de RDX, le A-1X-1. Cette formule equivalente au C4 est environ 1.35 fois plus puissant que le TNT.

La RGN, de type offensive est censé remplacer la RGD-5, alors que la RGO de type défensive devait remplacer la F1.

Utilisées en afghanistan elles seront de plus en plus présentes jusqu'a la fin de l'union sovietique. Certainement massivement englouties dans les conflits caucasiens, les RGD5 et F1 sont ressorties des placards et cotoient toujours leur successeurs.

Les 2 grenades sont presque identiques, dans l'optique de standardisation, et sont formées de 2 coques emboitées, la RGN a une coque simple fragmentée de l'interieur, la RGO a une deuxieme couche, dont la partie inférieur externe est visiblement préfragmentée.

RGN : 310g total, 114g de A-1X-1, produit environ 300 fragments de 0.42g ayant une vitesse initiale de 700m/s

RGO : 530g total, 92g de A-1X-1, produit environ 700 fragments de 0.46g ayant une vitesse initiale de 1200m/s

L'autre innovation interessante est le tout nouveau détonateur bi fonctions UDZ. En effet, les RGN et RGO explosent à l'impact. Si la grenade n'explose pas a l'impact (eau, neige, toute surface vraiment molle ou absorbante), un délai de 3,2 a 4,2 secondes la détruit, meme temps que le détonateur UZRGM. Une sécurité protege le lanceur : si la grenade entre en contact avec une surface avant 1,2 à 1,8 secondes, elle est désactivée et n'explosera pas, evitant le risque de se faire peter la tete par un lancé raté depuis une maison par exemple.

Image IPBImage IPBImage IPB

 

Vous l'aurez compris, c'est une saloperie ambulante de grenade défensive mais pour nous autres russophiles, la possibilité d'avoir une reproduction est un chouette cadeau ! Et puis on fait de l'airsoft, nos fragments à nous font 6mm.

P1070406

La reproduction est d'assez bonne facture pour une grenade qui ne servira qu'une fois. Pour la mettre en oeuvre, il faut retirer la tête.

P1070407

Et parfois seule la partie supérieure vient, il faut y aller doucement pour sortir le tout.

P1070408

 

Comme ceci...

P1070409

Pour que la grenade fonctionne il faut bien entendu ajouter un pétard, ici un bison1, le pétard prévu pour ce modèle.

P1070410

Ici on peut voir le système de mise à feu pas encore percuté. Une fois la goupille retiréen la cuiller est éjectée, relâchant ainsi un percuteur qui vient frapper une amorce. Cette amorce va venir enflamer le mêche du pétard que je vais installer de ce pas...

P1070411

Le pétard s'insère dans son logement, il faut faire correspondre la mêche face à l'amorce et la placer le plus près possible, pas toujours facile vu la faible longueur des mêches...

P1070412

Il ne reste qu'à remplir le corps de la grenade avec des billes, du plâtre ou d'autres choses adaptées (on évitera le caca, les cailloux, le poivre etc.) puis à remettre la tête pyrotechnique. La grenade est prête à l'emploi.

P1070413

 

Vous pourrez voir le résultat dans la vidéo en fin d'article.

Goupille, cuiller et tête pyro avec le pétard détonné.

P1070414

Le corps n'a pas explosé en miettes mais il a été fendu par la pression. Si vous voulez gagner un peu plus de ''puissance'' pour la RGO, il est possible de renforcer le lien tête/corps avec du scotch type duct tape. Toute modification du système est à vos risques et périls bien entendu.

P1070416

Un plan sur le systeme de mise à feu de la grenade une fois percuté. En frappant l'amorce, cela allume la mêche du pétard.

Il m'est également arrivé que le dispositif de percussion de l'amorce ne déclenche pas celle-ci. Dans ce cas, actionnez le percuteur à la main ou replacer cuiller et goupille si vous voulez être plus prudent.

P1070415

 Ici on peut voir le résultat d'un misfire, l'amorce de la grenade n'a pas suffit à allumer la mêche du pétard, sans doute placée un peu trop loin.

 

P1070417

 

Les deux types de grenades entrent parfaitement dans les poches des gilets, ici un 6sh112 (review ICI)

P1070419

P1070421

P1070418

Une photo de famille de mes grenades russes spéciales remplissage de poches F1, RGD-5, RGO et R2B !

P1070422

 Et comme on se mord toujours un petit peu la queue, voici la vidéo de présentation des deux grenades ainsi que les tests "sur le terrain".

On y retrouve les incidents dont je vous parle plus haut.

 

                            

 

Conclusion :

 Je suis satisfait de ma commande, les reproductions de RGO font illusion dans mes gilets et si un jour je veux en faire exploser une, il me suffira de quelques minutes pour la préparer, puis de croiser les doigts pour qu'elle fonctionne comme prévu. 

Les R2B par contre sont destinées au jeu pur et dur, à la baston sur le terrain et la puissance de ces grenades peut surprendre ! Attention de toujours respecter les règles de sécurité lorsque vous manipulez ce genre de dispositif, on ne le répétera jamais assez !

Seul le prix pourra freiner les ardeurs des moins fortunés d'entre nous, mais l'airsoft a un prix.

 

J'aime :

-Repro de RGO, enfin une grenade russe "moderne".

-Possibilité de mettre ce qu'on veut dans la coque de la RGO.

-R2B prête à l'emploi.

-Système de mise à feu "réaliste", on a vraiment l'impression d'utiliser une grenade.

 

 

J'aime moins :

-Encore quelques soucis de fiabilité sur la RGO.

-Puissance peut être un peu élevée de la R2B, surtout en bâtiment.

-Le prix, si vous êtes gros consommateur de grenades ça calme rapidement.

 

En bonus, une vidéo en haute définition et au ralenti des produits airsoft pyrotechnics. A bientôt dans l'Antre et n'hésitez pas à venir discuter de ces grenades sur Facebook !