cmgl03

Décidément nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! Alors que la communauté attendait avec impatience le module Market Garden pour CMBN, Battlefront sortait Fortress Italy.

On la refait ?

Décidément nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! Alors que la communauté attendait avec impatience le module Market Garden pour CMBN, Battlefront sort le module Gustav Line pour CMFI…

Oui, je sais, vous n’êtes pas content car BFC mène une politique commerciale trop trop méchante pour gagner des sous et continuer à développer des jeux qu’ils vous obligent à acheter avec une arme braquée sur la tempe. En plus c’est nul parce que ce n’est pas comme c’était mieux avant alors vous ne comprenez rien et continuez à jouer à CMBO. Et bien passez votre chemin ! Pour ceux qui, par contre, prennent plaisir à batailler sur les derniers opus, voici un tour du propriétaire…

 

Un peu d’histoire (source montecassinobelvedere.com et photo wikipedia)

La ligne Gustave est constituée d'une série de fortifications construites par l'organisation Todt. Outre les unités du génie et les soldats allemands présents en Italie, 44.000 travailleurs italiens participent à la construction des fortifications. La ligne Gustav s'étend sur plus de 150 kilomètres en partant de la mer Tyrrhénienne. Elle longe le Garigliano, traverse les Apennins et en particulier les Abruzzes pour se terminer en mer Adriatique à l'embouchure de la rivière Sangro. La ligne était fortifiée avec des puits à canon, des forteresses en béton, des emplacements de mitrailleuses et de lance-flammes, du fil de fer barbelé et des champs de mines. Des trous individuels et des tranchées parsèment les positions. Les villages et les villes sont transformés en véritables forteresses. La ligne Gustav est jalonnée de tourelles de Panther et de M6 panzernest (cloches blindées pour mitrailleuses).

800px-ItalyDefenseLinesSouthofRome1943_4

 Le centre de la ligne est approximativement le Monte Cassino (d'où l'expression du "verrou" de Cassino). La ville de Cassino sera donc fortifiée de manière importante (mais le monastère du Monte Cassino n'est ni occupé par les allemands ni fortifié). La ligne Gustav barre l'accès au nord du pays et à sa capitale Rome.

 Kesselring est convaincu que cette ligne sera efficace face aux Alliés qui, selon son expression, s'y casseront les dents. Les faits ne lui donneront pas complètement tort car les alliés mettront cinq mois pour franchir la ligne Gustav bien qu'elle fut percée pour la première fois par les français le 26 janvier 1944 (11e compagnie – 3e bataillon du 4e R.T.T.).

 

United Colors of ...

Gustav Line est l’occasion de voir enfin débarquer le Commonwealth sur le front italien. J’avais été quelque peu déçu de leur absence lors du test de Fortress Italy et même si les Forces Françaises Libres –les troupes marocaines pourrait-on même dire dans le cas de Cassino- sont encore absentes de la partie (on nous promet un supplément…), nous pouvons compter sur les britanniques, les canadiens, les néo-zélandais et les polonais pour nous aider à libérer la botte italienne (sans oublier les valeureux GIs bien entendu !). Ils sont accompagnés d’une multitude de véhicules. On retrouve la plupart du matériel déjà connu dans Battle for Normandy, mais à cela s’ajoutent quelques bidules sympathiques, à l’instar du Dingo scout car cher à mon cœur ! Vous pouvez trouver la liste des véhicules et du matériel en bas de page. Ce module marque également l’entrée du M10 sur le front italien, celui-ci n’ayant pas été utilisé en Sicile.

 

dingo

Il est beau mon Dingo !

Un Elefant, sa trompe énormément.

Retrouver les britanniques et leurs amis, c’est bien ; de nouvelles unités allemandes, c’est encore mieux ! ENFIN nous avons droit aux fallschirmjäger et à leur unités de support, telles le canon sans recul de 75mm LG40 ou le vénérable PaK36 de 37mm (oui, je sais, c’est rigolo un Pak 36 de 37…), redoutable lorsqu’il dispose de Stilgranaten 41 de 150 mm capables de percer n’importe quel blindage à 300 mètres !

CMGL01

Les blindés alliés ont vraiment du souci à se faire car la plupart des nouvelles unités sont de véritables chasseurs. Le jagdpanzer IV fait son apparition aux côtés du Panther A, mais ce sont bien le Nashorn et l’Elefant, dotés du redoutable Pak 43 de 88mm, qui donneront des sueurs froides même aux blindés les mieux protégés. Espérons simplement ne pas retrouver ces mastodontes systématiquement dans chaque QB, seuls 11 exemplaires de l’Elefant ayant réellement vu le front italien (Anzio, février 1944). Côté soutien, le Sturmpanze IV (Brümmbar) fait une apparition remarquée avec son look bizarre et son obusier court de 150mm. Et puis pour coller au titre du module, des casemates composées d’une tourelle de Panther font leur apparition.

cmgl07

On se croirait presque à Kursk !

 

De la flak au triple A.

Absente de la série depuis CMBN, l’artillerie anti-aérienne fait son grand retour. Certes, les avions sont peu joués et pour couronner le tout, la flak n’influera pas sur la précision des raids aériens et ne tirera même pas sur les jabos. C’est donc un rôle d’appui-sol pur (ou d’objectif à atteindre lors de vos scénarios) qui lui est dédié. Et cet appui, elle le fait plutôt pas mal. Pour ceux qui ont joué à CM Afghanistan, vous vous souvenez peut-être du ZSU 23-4 Shilka ? Et bien les Flakvierling et autres M16AA équipés de quatre tubes vous feront passer de mauvais moments. La suppression générée par ce type d’armes est intense, et si des versions monotubes sont présentes (40mm bofor, 37mm allemand…) elles ne sont pas à prendre à la légère du fait de leur cadence de tir soutenue. L’inconvénient majeur de la flak étant sa fragilité, il faudra la placer et l’utiliser avec discernement. Il n’est bien entendu pas possible d’effectuer des charges endiablées avec les véhicules antiaériens, leurs armes ne peuvent en effet pas tirer au dessus des cabines de pilotage.

 

Ouille ouille ouille, ça décoiffe !

 

A l’ombre des oliviers.

Bien entendu toutes ces unités sont mises en scène dans divers scénarios jouables en solo ou en multi, 17 au total (vous pouvez retrouver leurs briefings et descriptions sur ce lien   (attention cependant à ne pas vous gâcher la surprise).

Quatre campagnes jouable exclusivement en solo sont également incluses dans le module, en voici la liste et leur description sommaire :

*MONTE CASSINO, 17-18 mai 1944, campagne polonaise. (4 missions).

Mettez un terme au siège brutal de Monte Cassino en prenant la tête de l’attaque finale menée par les forces polonaises du IIe corps le long des hauteurs au nord ouest du tristement célèbre monastère. Vous parcourrez les pentes vertigineuses de  Snakeshead Ridge et Phantom Ridge, puis marcherez péniblement à travers la vallée qui mène à la ferme d’Albacete face à la résistance fanatique des Diables Verts du 4e régiment de Fallschirmjäger. Cette campagne vous permet de découvrir que même une préparation d’artillerie minutieuse et le faible nombre d’adversaires ne permet pas de remporter d’éclatantes victoires, le terrain étant votre premier ennemi…

cassino

*Foiling fustian, pont de Primosole, Sicile,13-16 juillet 1943, campagne luftwaffe (5 missions).

Cette campagne vous met à la tête d’une unité hétéroclite composée de paras d’élite allemands, de pionniers, d’artillerie anti-aérienne et de soldats italiens dans une tentative pour stopper l’avance britannique au pont de Primosole. Les anglais ont lancé l’opération Fustian, un assaut aéroporté osé pour capturer ce pont vital pour l’avance alliée vers la vile de Catane.

Les fallschirmjägers ont été largués en Sicile pour renforcer la défense précaire et empêcher les britanniques de remonter la côte vers Messine. Vous lancerez des contre-attaques vicieuses au travers des vignes et vergers siciliens afin de renvoyer les anglais sur leur tête de pont et gagner un temps précieux pour organiser les défenses de l’île. Le grondement des chars se fait entendre au sud, vos paras pourront-il encaisser la fureur de l’avancée britannique ? Et bien je vous le dit, c’est chaud !

 

fustian

Raging buffalo, tête de pont d’Anzio,26-28 mai 1944,campagne américaine (4 missions).

Cette campagne hypothétique inspirée par la vision du général Truscott de l’opération buffalo vous place dans les bottes du commandant de la force d’assaut de pointe de la 1ere division blindée. Vous devrez percer en direction de Valmontone et de l’autoroute 6 afin de couper la 10e armée allemande en deux.

Vous commencerez par capturer et tenir la ville d’Artena, située au sommet d’une colline, puis ferez mouvement vers l’autoroute 6 et Valmontone. Enfin, vous devrez tenir la ville face à une contre-attaque de la 10e armée menée par la division de panzer Hermann Göring.

Une fois encore le terrain joue une importance cruciale, le dénivelé et la végétation étant des paramètres majeurs.

cmgl02

 

The corridor, Salerne, 13 septembre 1943, campagne allemande (4 missions).

A la tête d’une unité de panzergrenadiers de la 16e panzer division, vous devez repousser l’invasion alliés en Italie dans la région de Salerne. Le VIe corps US s’est trop étendu et mal positionné, exposant toute sa vulnérabilité. Au travers du corridor Sele-Calore, vous pénétrerez rapidement les lignes américaines sur un terrain ouvert. Votre cible finale est le QG de la 5e armée du général Clark, situé à environs 3 kilomètres de la ligne de front. Vous êtes encouragés à bouger vite et de manière décisive avec votre imposante force motorisée. Même si le terrain est ouvert, votre aptitude à vous diriger au travers de la multitude d’obstacle que représentent rivières, canaux et autres vergers déterminera la victoire ou la défaite, et croyez-moi, le temps limité mettra vos nerfs à l’épreuve !

 

corridor

 

Si vous préférez acheter vos troupes et choisir votre carte, que ce soit en solo ou à deux joueurs, le système de bataille rapide (QB en jargon « CM-esque ») est bien entendu toujours de la partie.

Le total des cartes dédiées aux batailles rapides est désormais de 431, et certaines sont de vraies perles. Nous sommes loin des terrains mornes et génériques du désormais vénérable CMSF.

Pour terminer, l’éditeur de mission offre aux plus créatifs d’entre vous la possibilité de créer campagnes et scenarios dont les seules limites sont votre imagination et les contraintes techniques du jeu.

cmgl05

Les fameux "canister", redoutables contre l'infanterie et les véhicules non blindés.

 

Les quatre saisons.

Loin des deux petits mois couverts par CMFI, la période de jeu s’étend désormais de juillet 1943 à mai 1944, englobant ainsi été, automne, hiver et printemps. De ce fait, le paysage et les conditions climatiques changent selon la date de l’affrontement. Cela fait assez bizarre de retrouver la neige, les arbres dégarnis, les forêts bourgeonnantes et tout ce qui va avec. Tempête de neige, Elefant, Brümmbar : on se croirait parfois dans l’excellent CMBB, et je dois avouer que j’ai hâte de voir enfin la première mouture de CM Eastern Front, prévue pour cette année ! Rien que pour vous, et pour ne pas recycler une énième fois les captures made in BFC, voici un caméo paysager :

 

CM Fortress Italy 2013-08-23 17-18-53-07

CM Fortress Italy 2013-08-23 17-23-33-14

CM Fortress Italy 2013-08-23 17-24-07-69

CM Fortress Italy 2013-08-23 17-19-40-14CM Fortress Italy 2013-08-23 17-22-29-92

Bien entendu les vignettes sont cliquables.

 

Pimp my CM.

Installer le module fait passer CMFI de la version 1.01 à la version 1.10 et quelques corrections viennent compléter la liste du contenu additionnel. La gamme de matériel supportant les shaders a été élargie et l’optimisation de ces derniers peut apporter un gain de fluidité. Certains modèles 3D ont été revus, la létalité des mitrailleuses est à la hausse et les tirs d’armes légères sur les véhicules non blindés sont plus efficaces. Le pathfinding sur les ponts, les gués et les marais a été amélioré (il est bien entendu toujours conseillé de faire des points de passages rapprochés plutôt qu’une grande ligne droite). Quelques bugs d’affichage et de configuration se voient également éradiqués. Au fil des opus, la liste se fait de plus en plus courte, c’est bon signe ! Au rayon nouveautés inutiles donc indispensables, l’apparition d’un filtre type « war movie », activable avec la combinaison ALT-M, vous permettra de vous la jouer vieille école ou de réaliser des petites vidéos à partager sur la toile. Enfin, il est désormais possible de choisir en partie la tenue de certaines troupes lorsque l’on passe par l’éditeur d’ordre de bataille.

 

filtre

Le filtre "war movie" donne un sacré cachet à CM !

Je note ?

Je ne voulais pas noter ce module. Après tout, c’est terminé PC4WAR, il y a des milliers de blogs et autres sites qui proposent des analyses, des comptes-rendus de parties, des tests poussés et j’en passe. Et puis je me suis résolu à continuer de noter les productions Battlefront. Pourquoi ? Tout simplement pour que le lecteur averti puisse se faire une idée globale de mon ressenti et comparer les notes futures avec celles de feu John-Kelly-de-piciforouare. Après tout, j’avais enlevé un point à la note finale de CMFI car je trouvais que représenter seulement deux mois de conflit et ne pas implémenter les troupes du Commonwealth d’entrée de jeu était un peu fort de café pour le prix d’un jeu complet…

cmgl010

Gamey mes tourelles ? Nooooon :-)

 

Avec l’arrivée de Gustav Line, nous nous approchons petit à petit de l’excellence ; de l’un de ces jeux auquel on prend plaisir à jouer, à rejouer à re-rejouer, seul, ou comble du raffinement, face à un adversaire sympathique. Si payer 35$ (ou 75$ pour le pack complet) pour passer des heures à arpenter le théâtre italien ne vous dérange pas, l’addition Fortress Italy-Gustav Line est faite pour vous. Certes, il n’y a toujours pas de gestion des incendies, de troupes embarquées sur les blindés ni de Forces Françaises Libres, mais gageons que Battlefront continuera à prendre en compte nos désidératas pour les futurs épisodes en plus de la liste interminable de choses à faire qui trône déjà sur le mur des programmeurs…

Bon jeu à tous, et je vous retrouve dans quelques semaines sur un autre front !

Note : 4/5

Les + :

-Contenu conséquent et nouvelles unités intéressantes.

-Les saisons.

-Filtre « war movie » sympathique.

-Immense durée de vie.

-De moins en moins de bugs.

Les - :

-Pas de FFL.

-Toujours pas de campagnes multi-joueurs.

 

 

CM Fortress Italy 2013-08-21 11-18-05-82

Non, vous ne rêvez pas, l'identification des troupes ennemies est enfin rendue plus difficile. Impossible de savoir de quel zug est ce PzIV ! On attendait ça depuis longtemps !

 

Liste des nouvelles unités et véhicules :

 

USA :

    40mm Bofors AA gun, Quad 50cal M51 carriage, 3-inch M5 AT gun
    M15, M15A1 AA halftracks, M16 AA halftrack, M20 scout car, M8 Greyhound, M2A1, M3A1 halftracks, M21 mortar haltrack, M8A1 HMC, M10 GMC

 

Allemagne :

    Panther Turret Bunker (!!!)
    Flakvierling 4x20mm AA gun, FlaK 36 37mm AA gun, FlaK 38 20mm AA gun, LG 40 75mm recoilless gun, PaK 36 37mm AT gun, PaK 43 88mm AT gun, Pak 43/41 88mm AT gun, "Kurz" KzGrW 42 81mm mortar
    Brummbär, Nashorn, Elefant, Sdkfz 7/1 with Flakvierling 20mm AA gun, Sdkfz 7/2 with Flak 36 37mm AA gun, Pz VA Panther, Jagdpanzer IV, Marder IIIM, SPW 251 halftracks, Ausf. C and D

 

Commonwealth :

              40mm Bofors AA gun, 6 pounder AT gun, 17 pounder AT gun, 3" mortar, M1A1 Pack Howitzer
      Sherman I, Sherman II, Sherman III, Sherman V, Churchill I, Churchill III, Churchill IV, Stuart III, Stuart III Recce, Stuart V, Stuart V Recce, Wolverine, Sexton, Priest, M3 GMC halftrack, M5, M5A1 halftracks, M9A1 halftrack, White scout car, Humber LRC Mk III, Otter LRC, Lynx LRC Mk II, Daimler Mk II Armoured Car, Daimler Dingo Scout Car, Humber Mk IV Armoured Car, Fox Mk I Armoured Car, Staghound Mk I, Staghound Mk II, Universal Carrier, Loyd Carrier, Jeep, Morris 15 cwt truck, Bedford QLD - GS