LOGO_CYBERGUN

In need of a translation ? As no one seems to have noticed that I've been translating most of my review in English for almost two years,  try clicking the flag of your choice to get the hyper-crisp "googletrad" :-)  If you ever need a proper English translation to get the tone and the real meaning of this review, contact me ^^

29 mars 2016

Fin 2016 Cybergun a décidé de sortir un nouveau modèle de FAMAS. Nouveau ? Pas vraiment. Le moule reste le même, l'interne également, seule la matière change. On passe du plastique classique un peu brillant à la fibre de nylon, plus matte et plus solide.

J'ai pu en récupérer un modèle pour vous faire voir ce qui se cache dans les entrailles de ce FAMAS F1 et j'en profite pour remercier Léo, Denis et Béa de chez Cybergun ! C'est parti !

Un rappel en vidéo :

 

01 dingo rubrique RS petit

 Vous ne connaissez toujours pas le FAMAS ? C'est par LA !

 

02 dingo rubrique boite petit

 

Les goûts et les couleurs... Personnellement j'ai du mal avec le fait de mélanger airsoft et vrais soldats sur les artworks des boites. Bref, le couvercle en carton cache une partie en polystyrène qui a  tendance à partir en petits morceaux.

P1010099

Le packaging ressemble fortement à celui du P90. Aurait-on à faire à une production Cyma ? Dans tous les cas on ne devrait pas pouvoir retrouver la réplique sous une autre forme, Cybergun ayant la licence...

P1010101

La boite est plutôt bien remplie, on y trouve :

-La réplique. Majoritairement composée de plastique comme le vrai FAMAS. Elle pèse 2905 grammes et mesure 75.7cm.

-Un chargeur Hi-cap de 300 billes.

-Une tige de nettoyage.

-Un chargeur de batterie.

-Une batterie 8.4V 1100mAh NIMh

-un mode d'emploi sommaire.

P1010102

 

03 dingo rubrique réplique petit

 On le reconnaîtrait entre mile ! Le FAMAS F1 est un fusil d'assaut bullpup, c'est à dire que les commandes de tir sont situées en avant du puits de chargement, permettant d'avoir une arme compacte tout en gardant une taille de canon raisonnable.

C'est pourquoi ici on peut voir que le chargeur est situé derrière la poignée pistolet et la détente.

P1010103

P1010104

Si les dimensions correspondent au modèle réel, les marquages sont pour le moins fantaisistes, peut-être pour des raisons légales en ce qui concerne la licence concédée par NEXTER...

On peut remarquer que l'emplacement du faux ensemble mobile (sur lequel on peut voir également un faux levier amplificateur d'inertie) et le puits de chargeur sont d'un gris plus clair que le reste de la réplique. Pour autant, il ne s'agit pas de pièces séparées.

P1010105

Ici on peut voir le numéro de série.

P1010106

Les autocollants de mentions légales sont situés sur la crosse. Les retirer ne prend que quelques minutes.

P1010107

On peut voir ici la laque de couche en caoutchouc et les anneaux d'attache pour la sangle TTA.

P1010108

 

On remarque un point de frein-filet qui bouche l'entrée de la vis de réglage du moteur.

P1010112

Sur la partie inférieure de la crosse on retrouve le sélecteur de tir 3 positions : Sûreté, semi et automatique.

P1010109

Une vue sur le puits de chargement. On peut noter l'absence du dispositif permettant de détendre le ressort qui est en série sur les modèles Marui. 

P1010110

L'appui-joue est amovible. Il tient plutôt bien et s'il est placé correctement vous ne devriez pas le perdre en jeu.

P1010113

P1010114

 

Sous cet appui-joue on peut voir la molette de réglage du hop... euh... BAX...

P1010115

 

La poignée pistolet est relativement confortable. La partie inférieure s'ouvre mais il n'y a pas de ressort comme sur le vrai FAMAS, du coup vous ne pourrez pas y mettre d'accessoires.

P1010116

P1010117

 

Comme sur l'arme, le pontet de cette réplique peut être pivoté vers l'avant pour permettre le tir avec de gros gants.

P1010118

Notez le cran de sûreté devant la queue de détente. Il faut le faire pivoter pour pouvoir tirer.

P1010119

Si on continue le mouvement, cela déverrouille le garde-main.

P1010120

 

C'est là ou la batterie vient prendre place. Notez la présence d'un morceau de mousse dans le garde-main pour éviter les jeux.

P1010136

 

Et en parlant du garde-main, on peut voir que Cybergun a choisi d'y installer un rail Picatinny. Idéal pour y placer une poignée.

P1010188

 

Le canon externe est en alliage. On peut y voir des repères numérotés et une bague coulissante. Ici inutiles, ces dispositifs permettent de tirer des grenades à fusils.

P1010121

Le cache-flamme est verrouillé à l'aide d'une vis hexagonale. c'est un modèle 14mm anti-horaire.

P1010122

sous la poignée garde-main, on trouve le levier d'armement factice. Il peut être actionné, il revient tout seul à l'aide d'un ressort. On voit également l'alidade de tir indirect.

P1010123

Inutile en airsoft, mais il bouge quand même...

P1010126

Enfin, on retrouve le bipied caractéristique du FAMAS. Notez que les axes de chaque bipied permettent d'y placer une attache de sangle TTA.

P1010124

P1010125

 

 

04 dingo rubrique visée petit

 Situés sur la poignée garde main, les organes de tir comprennent un oeilleton, un guidon, un guidon pour tir de nuit et un oeilleton pour tir tendu de grenades.

P1010127

P1010128

Pas de tritium là dessus ! D'ailleurs ces dispositifs ont été enlevé des vrais FAMAS il y a déjà quelques années... Principe de précaution...

P1010129

Le guidon peut être réglé en latéral.

P1010130

P1010131

L'oeilleton dispose d'une ouverture principale et de deux clapets. Fermer un ou deux clapets permet de réduire le diamètre de l'orifice.

P1010132

Notez que l'oeilleton peut être réglé en hauteur.

P1010133

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 Il s'agit d'un modèle Hi-cap de 300 billes. Les chargeurs mid-cap et hi-cap Marui sont compatibles.

 

 

 

06 dingo rubrique démontage petit

 

Passons aux choses sérieuses. Vous voudrez certainement upgrader votre réplique, ou simplement changer le ressort.

La première étape consiste à retirer la plaque de couche, maintenue avec une vis.

P1010137

P1010138

 

Puis on va ôter la crosse après avoir retiré les deux vis latérales.

P1010139

P1010140

On enlève ensuite le sélecteur de tir. Notez l'absence du petit ergot qui permet de relâcher le ressort comme sur le modèle Marui.

P1010141

 

P1010142

 

Puis les quatre vis qui maintiennent la gearbox au corps de la réplique.

P1010143

N'oubliez pas de retirer la pièce de liaison de la tringlerie de détente.

P1010144

Et débranchez le connecteur !

P1010145

La gearbox peut ensuite être retirée en la glissant doucement vers l'arrière. Nous y reviendrons plus tard.

P1010146

Continuons avec le corps. Dévissez la vis de maintien de la poignée garde-main.

P1010147

Puis, contrairement au modèle Marui, il faudra ôter deux vis qui assurent la rigidité de la réplique.

P1010152

Puis on enlève la patte de maintien du câblage.

P1010153

 

Le canon externe est maintenu par une grosse vis...

P1010149

 

...et par une pièce de maintien fixée à l'aide de deux vis plus petites.

P1010189

 

Le canon externe peut être glissé vers l'avant.

P1010150

Le cache-flamme est un modèle 14mm anti horaire. Attention avant de l'enveler, il est maintenu par une vis hexagonale.

P1010151

On peut maintenant retirer la poignée garde-main.

P1010154

 

On peut maintenant enlever le bloc de l'oeilleton qui tient avec une vis (une de plus !).

P1010155

P1010156

 

C'est au tour de la poignée pistolet. Encore une vis !

P1010157

P1010158

 

Et comme vous ADOREZ les vis, vous allez être heureux : pour séparer les deux demi-coques du corps, il faut en enlever encore 4 !

P1010159

Et voilà ! Pas de panique... Euh... Si... Paniquez !

P1010160

Le levier d'armement et son ressort. Ils coulissent sur le tube qui fait office de logement de canon interne.

P1010161

 

Le bloc hop-up est maintenu su corps avec deux vis. On peut voir ici le système de réglage et sa molette.

P1010162

 

Et là... Il faut encore enlever des vis, puis retirer le canon du bloc.

P1010165

 

Le joint "BAX" et son superbe profil. Virez-moi ça pour mettre un vrai joint !

P1010166

 

Le canon en laiton mesure 473 mm.

P1010167

Son diamètre est de 6.08mm. Pour les grognons : c'est la même chose que Marui.

P1010168

 Pensez à nettoyer le canon, mais attention à l'embout de la tige de nettoyage ! Une goutte de colle n'aurait pas été superflue...

P1010170

 

Voilà le résultat, pour le remontage, procédez à l'inverse !

P1010169

 Intéressons-nous à la gearbox. On pourrait croire qu'il s'agit d'une V1 identique au modèle Marui. Que nenni !

P1010171

 

Premièrement, on va faire glisser la languette de verrouillage. J'ai toujours trouvé ces pièces inutiles mais bon...

P1010172

 

Cinq vis plus tard...

P1010173

...On découvre du bon gras bien vert comme dans les gearbox Cyma ou Jing Gong ! Et puis des bushings 6mm en métal.

P1010174

On n'a vraiment pas à faire à une V1 !

P1010175

 

Oui, ça fait mal aux yeux... Le guide de ressort est tout ce qu'il y a de plus basique. Un morceau de plastique, une rondelle, basta ! Vous pourrez le remplacer par un guide de ressort pour gearbox V3...

P1010176

P1010177

 

Le piston est un modèle standard. Sa dernière dent est en métal. La tête de piston est en plastique noir. L'étanchéité d'origine était très bonne, tant mieux !

P1010178

Le contacteur. Un simple modèle à lames.

P1010179

Punaise, c'est triste une vue pareille ! Bon, je dois avouer qu'à ma grande surprise les engrenages étaient plutôt bien calés. Enfin... Il y avait très peu de jeu quoi...

P1010180

 Et alors là c'est bizarre, on a une tête de cylindre V7 ! Gné ? Il ne s'agit pourtant pas d'un M14 !

P1010181

P1010183

Quant au nozzle, ne cherchez pas, il est spécifique me semble-t-il, et en tout cas pas compatible avec les modèles Marui... En cas de casse, contactez votre SAV et profitez de votre garantie 5 ans !

P1010182

 Les engrenages en acier semblent robuste, il faudra voir sur le long terme... A priori ils sont identiques à ce que l'on trouve dans les gearbox V7. Inutile d'essayer d'y mettre des engrenages Marui, ça ne va pas.

P1010184

 

Si vous souhaitez changer le moteur, c'est avec une grande déception que vous découvrirez que l'axe est ici plus court. J'en ai changé un sur un exemplaire il y a peu, j'ai dû ôter la tête de moteur et raccourcir l'axe... Dommage, le moteur d'origine n'est pas terrible... Ah, j'allais oublier : les fils sont soudés aux bornes du moteur...

P1010186

L'angle of engagement (AOE) n'est pas terrible non plus. N'hésitez pas à ajouter une seconde épaisseur sur la tête de cylindre...

P1010187

 

 

07 dingo rubrique éclaté petit

 Pas d'éclaté dans le manuel, désolé.

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

 -Chrony Xcortech X3500

-Billes 0.20g Bio Xtreme précision et 0.25g Bio Kalashnikov

-NiMh 8.4V 1100mAh et LiPo 7.4V 1400mAh

 

 Annoncé à 1,3 joules maxi sur l'autocollant présent sur la crosse, cet exemplaire sortait en moyenne 362FPS, soit 1,22 joules. Pas mal, mais du coup le passage au chrony dans la plupart des associations vous condamnera (euh... vous apprendra à jouer serait plus juste) à n'utiliser que le semi.

La cadence de tir avec la batterie d'origine est de 8.46 billes/seconde. Oups ! Ce n'est pas la panacée !

La réactivité n'est pas terrible non plus, mais je vous déconseille d'utiliser des batteries LiPo 11.1V sans rien changer en interne. 

IMG_06022016_144108

IMG_06022016_144145

Le joint "BAX" est on ne peut plus capricieux, même après dégraissage. Le groupement, sans être mauvais, n'atteint pas ce que l'on peut trouver sur des répliques plus haut de gamme, logique. Le canon fait son boulot mais un changement joint/canon s'impose si vous souhaitez profiter pleinement de votre réplique. En gros jusqu'à 40 mètre ça peut aller, après c'est erratique mais on peut espérer toucher une cible située à 45-50 mètres en tirant en semi rapide ou en rafale...

 

Voici la vidéo, le vent était de la partie...

09 dingo rubriqueconclusion petit

 En attendant l'arrivée du FAMAS valorisé en fin d'année 2016, Cybergun nous offre une alternative aux anciens modèles en produisant un corps en fibre de nylon, plus solide et moins bruyant que l'ABS classique.

A part ça, l'interne est quasi-identique aux productions précédentes et peut s'avérer casse-tête lorsqu'on veut améliorer la mécanique basique de cette gearbox, surtout le moteur.

Les performances en sortie de boite ne sont pas vraiment mauvaises mais peuvent être facilement améliorées en changeant simplement le joint de hop-up, et le canon interne s'il vous reste de l'argent. Dommage cependant que Cybergun ait décidé de régler la vélocité à 360 FPS, c'est à peine trop pour jouer en full dans bon nombre d'associations en France.

Si vous possédez déjà un FAMAS, inutile d'acheter ce modèle (à part si vous avez eu le mauvais goût d'acheter un Jing Peng !), attendez plutôt le valorisé ! Sinon, à choisir entre l'ancien modèle, le Marui ou celui-ci, je dois avouer que les petites améliorations apportées sur le Cybergun et l'absence de grincement peuvent être des facteurs positifs, mais les performances du Marui en sortie de boite sont plutôt sympa... A vous de voir...

 

Airsoft - IWA 2016 - Prototype FAMAS Valorisé Cybergun (ENG sub]

 

10 dingo rubrique les plus

-Matière solide.

-Enfin un FAMAS qui ne grince pas au fil du temps !

-Boite complète.

-Présence du rail sous le garde-main.

-Meilleure rigidité que le Marui.

-Vis de réglage moteur.

-Cache-flamme en -14mm.

 

 

11 dingo rubrique les moins-Toujours la même gearbox V-chaipaquoi avec ses pièces d'origines diverses.

-Le joint "Bax"

-360 FPS... Dommage !

-Toujours pas de midcap chez Cybergun.

-Moteur poussif.