airsoft systems banner

08/11/2013

 

 

 ASCU ? ECU ? MOSFET ?

Pour moi c'est du chinois, et même si je tourne depuis plus d'un an avec le King Kong burst wizard le peu de fois ou je joue en électrique, je ne sais pas vraiment comment ça fonctionne, tant que ça marche, je suis content !

 

Bref, ici on a à faire à un ASCU conçu par Airsoft Systems, un module électronique (airsoft systems controol unit que ça s'appelle, ouech !) qui contrôle la position du sector gear, le sélecteur de tir et la détente. Du coup, plus besoin de levier anti-retour à part pour les moteurs et ressorts peu puissants ou pour les moteurs hi speed avec un ressort peu puissant.

En plus de ces fonctions, l'ASCU dispose d'un MOSFET qui controle l'active breaking et permet au piston de revenir toujours à la même position quelle que soit la vitesse du tir.

Enfin, la batterie est protégée (LiPo Ni Cd ou NiMh jusqu'à 12 Volts) lors de la décharge et la réplique est mise hors tension en cas de détection de blocage mécanique.

L'intérêt principal est de supprimer le trigger switch pour gagner en réactivité. Alors que la nouvelle version (V3 gen3+) pour gearbox V3 est de sortie, je ne pouvais pas ne pas tester ce produit sur une de mes AK bien aimées !

Cerise sur le gâteau, il est possible de choisir les modes de tirs par l'intermédiaire d'une programmation à la détente.

 

C'est parti pour une revue complète de cet ASCU Airsoft Systems;

 

P1040987

Voici un échantillon des batteries que j'utilise dans mes AK, comme vous pouvez le voir, pas de haut de gamme.

P1040988

Voici le contenu du kit :

-L'ASCU et son câblage.

-Une seringue de pâte thermique.

-Un cut-off lever et son ressort.

-Un selector plate d'AK.

-Un selector plate de G36.

-Un manuel d'installation.

-Une petite fiche récapitulative des différents programmes disponibles.

P1040989

Je vous fait grâce du démontage de la GB hors de la réplique, le sujet est abordé ICI.

P1040990

Shbouing ! aller, on vide la gearbox.

P1040991

 

Il ne reste qu'à ôter l'ensemble détente/gâchette et le cut-off lever.

P1040993

Et voilà le travail ! N'oubliez pas de faire un bon dégraissage avant de monter le kit ASCU !

P1040994

Une vue sur le selector plate. En haut le VFC, en bas la pièce du kit.

P1040995

Placer le selector plate correspondant à votre réplique.

P1040996

Placez ensuite le cut-off lever fourni dans le kit et son propre ressort. N'utilisez pas l'ancien ressort.

P1040997

Il est temps de se pencher sur l'installation proprement dite.

P1040998

Séparez les deux moitiés de l'ASCU.

P1040999

Passez les fils dans l'emplacement prévu. La prise Tamiya (et non pas Marui comme je l'ai dit dans la vidéo) force légèrement. Pour ma part je l'ai coupée directement en sortie de boite pour pouvoir câbler du Dean (T-plug).

P1060001

Le cut-off lever doit pouvoir actionner le cutt-off sensor.

P1060002

 

P1060005

Placez ensuite la partie supérieure de l'ASCU, impossible de se tromper.

P1060006

Vérifiez bien qu'en tournant, le sector gear actionne correctement le cut-off lever, qui lui-même doit actionner le contacteur (cut-off sensor).

P1060007

L'espace entre la gâchette et le contacteur de tir (trigger switch) est de 5mm, beaucoup trop car du coup la course de détente est vraiment très longue et on perd du temps lors des tirs.

P1060020
P1060008

Ne voulant pas exploser le contacteur en cas d'appui trop violent sur la détente, j'ai fait un mix bois/caoutchouc, collé à la super glue. On verra bien si ça tient dans le temps. L'avantage est que même si ça se détache les matériaux n'endommageront pas les engrenages. De plus la manipulation est réversible. J'ai laissé un mm entre la gâchette et le contacteur.

P1060021
P1060023

Sur mon AK, la tête de la vis qui retenait le switch dasn la GB est légèrement trop grosse, il a donc fallu que je lime un peu pour que la tapett plate coulisse librement.

P1060009

 

 

P1060010

On peut alors remonter les engrenages. L'anti-retour n'est plus nécessaire si vous avez un bon moteur (dixit le manuel d'installation).

P1060011

Une goutte de pâte thermique sur chacun des transistors et on remonte la coque.

P1060012

 

P1060013

 

P1060014

Il est temps pour moi de souder le connecteur Dean.

P1060015

Puis de câbler le moteur et de réfléchir sur le cheminement des fils lors du remontage dans le corps de la réplique.

P1060016

Après presque une demi-heure je me suis décidé à entamer un peu la réplique pour ne pas endommager les fils.

P1060017

 

P1060018

 

Conclusion :

LA question est : faut-il dépenser une centaine d'Euros pour un ASCU ?

Et la réponse n'est pas vraiment évidente. Cela dépendra surtout de ce que vous cherchez dans ce type de produit : réactivité ? mode burst ? Blocage en semi électronique ? Suppression du trigger switch ? Gain de cadence ?

Pour ma part c'était surtout par curiosité, je ne suis pas un Ayatollah de la cadence et la plupart des internes de mes AEGs sont d'origine, du moins au niveau des gears et des moteurs vu que je ne me suis jamais penché sur les configurations optimisées (ah, la passion du gaz :-p ).

Le point positif de ce kit est qu'il ne vous demandera pas plus de quelques minutes pour le monter si vous savez déjà démonter une GB version 3, aucune modification n'étant nécessaire. Seul le passage des fils dans le corps de la réplique peut s'avérer chronophage...

On est certes loin des possibilités offertes par un Burst Wizard, mais ce sont deux produits totalement différents de par leur usage et leur conception.

En tout cas c'est un réel plaisir de redécouvrir sa réplique lorsque sa réactivité est décuplée. On n'est pas au niveau d'un PTW mais je suis certain qu'avec un interne customisé aux petits oignons, on peut s'en rapprocher !

Soyez attentifs aux batteries que vous utilisez avec l'ASCU, en ce qui me concerne lorsque j'utilise une batterie 11.1V 1200mah 20C l'active breaking est un poil trop réactif, du coup cela chambre deux billes à la fois.

Aucun souci avec une 7.4V 1600mah 15C par contre ! Pour utiliser ma 11.1 je devrais remettre l'anti-retour.

EDIT : en changeant le moteur VFC par un SHS High Torque, plus aucun souci d'active breaking.

 

Pour terminer voici une vidéo sans prétention qui vous présentera le produit de façon un peu plus dynamique et récapitule les manipulations à effectuer pour les réglages, ainsi que les différents programmes disponibles sur cette version...

 

 

 Et une vidéo en partie. C'est vraiment agréable comme réactivité.

 

Vous avez aimé cet article ? Participez à l'aventure et pouquoi pas, gagnez une réplique !