logo_cr

 

Hello,

Deux reviews en une aujourd'hui avec deux produits H.E.A.T. (pour Heavy Equipment Assault Team), fabriqués par le Taiwanais Lih Yng Toy Enterprise et distribué en France par DM Diffusion.

Je m'attendais à de grosses chaleurs (heat oblige !) mais j'avoue à l'avance que j'ai été partiellement refroidi par ces produits. Mais trêve de balivernes, en avant pour cette nouvelle review.

J'en profite pour remercier la boutique centre-airsoft ( www.airsoft-centre.com ) pour le prêt de ces deux répliques.


Aparté pas du tout intéressant :

La gamme de réplique H.E.A.T. aurait été développée dans le but d'entrainer les forces armées taïwanaises et représente donc toute une gamme de fusils d'assaut utilisés par les soldats qui défendent nos fabricants de répliques préférés !

Je n'ai guère d'informations autre que des "on dit", mais comme je pars du principe que "on est un con", je ne m'étendrai pas, sachez simplement que si votre truc c'est les tenues taïwanaises ou les répliques au look bizarroïde, voici un bon moyen de vous faire plaisir.

Cela dit, ces répliques sont inspirées et dérivées du M-16 (T65, T86 et T91 entre autres) et reprennent quelques éléments distinctifs de ce fusil mythique, nous y reviendrons plus tard.

La boite et son contenu:



Une boite bien épaisse et tout est bien calé, on y trouve :



-La réplique. (le poids est de 3.2 kg pour le X.902, 3kg pour le X.800, et la longueur maxi est de 88 cm crosse dépliée au maximum)

-Une tige de nettoyage.

-Un mini sac de billes.

-Un chargeur hi-cap.

-Un bon de contrôle signé par DM Diffusion.

-Un manuel d'utilisation/catalogue très succin.

-deux clés 6 pans.

Pas de batterie ni de chargeur dans les boites.


Les organes de visée :

-X902

L’œilleton est classique pour un dérivé d'Armalite, deux ouvertures sont disponibles en fonction de la distance et il peut être réglé en site et en gisement à l'aide de molettes.

Le guidon est spécifique à cette version taïwanaise, le cran de mire est réglable en hauteur.

Enfin, deux trous ont été fait dans la PGM afin d'adapter un rail (dispo en accessoire).








-X800

Même œilleton mais présence d'un loquet de verrouillage d'optique spécifique sur la PGM.

A l'avant, on retrouve quelque chose de plus ressemblant à la famille M-16 mais nos amis taïwanais ont intégré un cran de mire escamotable pour tir nocturne.







Ici on peut voir le système d'attache permettant de monter un optique dédié (en option)




Marquages et détails divers :

-Généralités

Sur les deux répliques le lower est gravé d'un gros HEAT, c'est le seul marquage présent à part le numéro de série unique et les indications du sélecteur de tir.





Sur la crosse on trouve le logo du fabricant



---ainsi que sur le cache moteur




Le cache-flammes spécifique, en acier.



La crosse, également spécifique. Le jeu est minime.



On est en présence d'un lower type M4, donc le bouton de changement de chargeur est à sa place



Le levier d'armement n'est pas fonctionnel.



-X902

Le front bloc est en acier, il intègre l'attache de sangle, également en acier.



ATTENTION : le tout à tendance à se dévisser, n'hésitez pas à contrôler périodiquement l'attache :



La poignée pistolet est assez désagréable du fait de l'ergot.



Le garde-mains est fabriqué en plastique, la texture est rugueuse.



on peut y fixer des rails disponibles séparément.



Ainsi qu'une baïonnette type M-4





-X800

Les plastiques sont d'une couleur verdâtre, on dirait de la bakélite.

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=213889P1000585.jpg







On peut également y fixer une baïonnette type M-4



Le front set est également en acier, ainsi que l'attache de sangle, plus classique




Et la rouille fait partie intégrante de la réplique !





Le chargeur :

On est en présence de hi-cap qui fait très cheap. Il y a du jeu dans tous les sens lorsqu'il est inséré dans la réplique et même pas mal de misfeed, parfois rien ne sort, parfois deux billes partent d'un coup, la molette possède également un jeu certain, j'hésiterais avant de le jeter trop souvent par terre...







Partie électrique et brancher une batterie :

Le moteur est identique sur les deux répliques, il s'agit un moteur à axe court qui, si l'on en croit les marquages, viendrait du Japon...






-X902

Très peu de place pour loger une batterie dans la partie supérieure du garde-mains ! Le démontage s'effectue en enlevant une goupille puis en tirant les deux parties du GM. On découvre alors le câblage et le porte-fusible. Il faudra s'armer de patience pour insérer une batterie dans cet espace confiné.









-X800

La batterie se loge également dans le GM, le démontage diffère cependant. Il faut enlever une grosse vis, puis tirer la partie supérieure vers le haut. A l'origine il y a des petits ergots censés rassembler les deux parties du GM, mais certains étaient cassés dès la sortie de la boite, super pour une réplique à ce prix...









Les entrailles de la bête : démontage.

Les deux mécaniques étant identiques, je n'ai démonté que le X902 lors de la review et en vérifiant le jeu des engrenages j'ai décidé de ne pas ouvrir la gearbox, le calage étant correct et la mécanique spécifique de ces HEAT permettant de changer le ressort sans avoir à ouvrir la GB.

En effet, le ressort n'est pas contenu dans la GB mais dans le tube de crosse ! Le piston spécifique vient repousser un ensemble buffer/ressort lors du cycle et la puissance du ressort assure la propulsion avant du piston, malin !

Le démontage s'effectue en quelques secondes, il suffit d'utiliser la plus grosse clé 6 pans fournie dans la boite, d'enlever la vis retenant la goupille à l'arrière du lower et de casser la réplique en deux.




On peut alors sortir la partie supérieure de la gearbox en s'aidant avec le levier d'armement.



On remarque qu'il n'y a pas de ressort, le piston spécial sort de l'arrière de la GB lors du cycle et va s'appuyer contre un tampon qui lui-même comprime le ressort dans le tube de crosse.






Puis enfin, on peut faire sortir l'ensemble canon interne-hop up.



On peut changer le ressort assez simplement en dévissant le tube de crosse, cependant l'outil adéquat n'est pas fourni dans la boite...



Remarquez le guide de ressort fixé à l'arrière du tube de crosse







ATTENTION : au remontage, les fils ont tendance à se pincer.




Détail intéressant, lorsqu'on remet le sélecteur de tir en position sureté, le ressort se détend automatiquement.


Le bloc hop up :

A part la matière douteuse (alu ?) et le fait qu'il faille le régler avec une pince tellement il est serré, le bloc fait bien son office, le joint d'origine est très souple, de couleur bleue et le canon interne est en "jsaispaskoi" d'une couleur orangée et très léger mesurant 415mm et d'un diamètre compris entre 6.06 et 6.08 mm (mon pied à coulisse est incertain sur ce coup là...).









Tests de tir :

Une fois n'est pas coutume, mes premiers tests ont été fait lors d'une partie du dimanche avec le X902. Après un passage au chrony pour m'assurer que l'utilisateur lambda pourra bien rafaler ses copains. Les résultats op up à zéro ont indiqué une moyenne de 340 fps.

Que dire ? Et bien c'est fantadésastreux ! Fantastique car malgré les mauvais traitements que je lui ai infligé au cours de la journée, pas une once de jeu à déclarer, une prise de visée intuitive et une portée décente, y a pas à dire, c'est du solide !

Mais désastreux niveau groupement, précision et trajectoire de bille, ça part ou ça veut, ça monte, ça descend, ça envoie des billes un peu quand ça veut et parfois deux en même temps, bref, à mon avis quelques modifications s'imposent, je précise que j'avais nettoyé le canon et le joint de hop up avant d'aller jouer...

Testé avec le hi-cap d'origine, un hi-cap G&G et des mid-cap King Arms, il s'avère que le mid-cap n'occasionne aucun problème de double introduction ni de tir à vide, par contre oubliez le G&G : un jeu d'enfer et des misfeeds à tire-larigot !

Niveau sensations, on m'avait parlé du "tremors" et bien je ne suis pas convaincu, j'ai possédé une M-4 Marui et je joue au gbbr depuis deux ans, ça n'a RIEN à voir. Le seul intérêt du système est de pouvoir changer de ressort rapidement...


De retour à la maison pour tester le X800, même constat au niveau des trajectoires et misfeed quasi systématique en full auto.

Je n'avais pas grand-chose en réserve mais un canon vanaras 6.03 et un joint guarder silicone plus tard, les tirs étaient nettement moins épars et la portée légèrement accrue, bonne nouvelle car un canon et un joint de rechange ne nécessitent normalement pas de vendre un rein pour pouvoir se les procurer (si vous restez raisonnable of course !).




Retour à nos configurations d'origine pour les tests de vitesse et de cadence.

Billes 0.20 grammes Kyou, chrony Xcortech 3200.

X902 :

Puissance moyenne sur 10 billes : 337 fps

Cadence de tir :

lipo 11.1V --------- 16.3 billes/seconde
lipo 7.4V----------- 11.3 billes/seconde
NiMh 8.4V---------  6.8 billes/seconde


X800 :

Puissance moyenne sur 10 billes : 325 fps

Cadence de tir :

lipo 11.1V --------- 24.3 billes/seconde
lipo 7.4V----------- 12.6 billes/seconde
NiMh 8.4V---------  12.6 billes/seconde


Je précise qu'aucune de mes batteries ne rentre dans le garde-mains du X800, seule la Lipo 11.1V entrant dans celui du X902, il faudra choisir avec soin le type de batterie à acheter...


Conclusion :

X902 en bas, X800 en haut.





Je suis vraiment partagé par ces répliques. Outre le look, qu'on aime ou non, l'aspect robuste et solide de l'externe (si l'on oublie la rouille...) comme de la mécanique interne inspire confiance mais les performances en sortie de boite (malgré une bonne portée) sont inversement proportionnelles au prix auquel on trouve ces réplique : c'est cher et en plus il faut virer au minimum le canon et le chargeur pour pouvoir jouer dans de bonnes conditions.

De plus, les finitions sont également indignes du prix demandé, il est inacceptable d'avoir un ressort qui saute ou des ergots de garde-mains cassés en sortie de boite ou de la rouille sur certaines pièces !


Bref, On trouve en général ces répliques pour 350-400€ dans les boutiques françaises, pour ce prix là je préfère m'orienter vers du G&G ou carrément prendre un M-4 Socom ou sopmod recoil engine Marui en Chine pour quelques euros de plus !

Par contre, cela pourrait être un choix intéressant dès lors qu'on s'approcherait des 250€ car on surpasse le cheap au niveau solidité et mécanique, reste à aimer le style de ce genre de réplique...


J'aime :

-Ca change des M-4 et autres kalash !

-Solidité globale et forte présence d'acier (qui rouille...).

-Interne intéressant.

-Pas besoin de démonter la GB pour changer de ressort.

J'aime pô :

-Fragilité des garde-mains.

-Manque de place pour la batterie.

-Performances moyennes en sortie de boite.

-Recul du "tremor"anecdotique.

-Pièces qui rouillent !

-Cher, TROP CHER !!!!!