07/04/2013

English version available, please scroll down  ;-)

 

 

logo_cr

 

 

Lorsque Djé, de la boutique Centre-airsoft, m'a appelé pour me demander si je voulais faire une review d'une réplique de poing Stark Arms, j'ai tout de suite accepté, intrigué que j'étais par cette marque distribuée en France par BO-manufacture. Stark arms, ça veut dire VFC, et si je n'ai rien à redire des AEG de la marque (du moins pour les AK...), il faut avouer que leur expérience en GBB n'est pas encore vraiment concluante à mon sens (C.F. la série des MP-5, l'UMP-45 ou les premières séries de M-4 et HK416...).

 

Si je ne me fais pas de souci concernant les finitions et les matériaux, les performances en sortie de boite donnent parfois des sueurs froides ...

 

Il y avait le S17 et le S19 en vitrine, mais mon choix s'est porté sur le S18C, copie du Glock 18C, tout simplement car je n'avais encore jamais testé ce modèle. Comptez environs 145€ dans les boutiques françaises pour ce backup, un peu moins de 100€ fdp in si vous en trouvez encore dispo en Chine, attention cependant aux marquages, car si c'est bloqué en douane : destruction + amende car ni VFC, ni Stark-arms ne possède la licence Glock en Europe... A bon entendeur...

 

C'est parti pour la découverte de la bête !

 

Aparté RS :


Le G18, c'est comme un G17 mais il y a un sélecteur de tir pour pouvoir arroser et une glissière ajourée pour le refroidissement, personne ou presque n'utilise cette version et en plus, la rafale, c'est nul.


Pas très encourageant hein ?

 

Dans la boite :

Une fois n'est pas coutume je vais m'attarder sur la boite.

Loin des traditionnelles boites cartonnées, Stark-Arms nous propose un écrin triangulaire du plus bel effet de couleur argentée. Le logo et les différentes inscriptions sont en relief, c'est beau !

P1020220

P1020221

Beau mais fragile, soyez prudent à l'ouverture, le carton extérieur est très fin, il est très facile de le déchirer.

P1020222

P1020223

 

Une fois la boite ouverte, on découvre un carton plus épais qui renferme la réplique et ses accessoires.

P1020225

Une fois le tout sorti de l'emballage plastique...

P1020226

 

...on trouve :


-La réplique, 687 grammes sur la balance avec chargeur plein (billes et gaz), c'est correct.

-Le chargeur, d'une capacité de 23 billes. Un chargeur 50 billes de la même marque existe.

-Un canon externe en alliage.

-Un manuel d'utilisation en anglais.

-Un manuel d'utilisation en français, pas mal fait et presque sans fautes !

-Un petit bidule en plastique noir, il sert à désactiver l'arrêtoir de glissière pour pouvoir tirer à vide, un peu inutile à mon sens...

 

Et pis c'est tout ! Oui, un peu léger, pas de baguette de nettoyage, pas de billes, pas de cibles.

P1020227

 

Un plan sur les deux canons fournis, le canon en métal dispose d'évents et du marquage de calibre.

P1020251

 

La réplique :

P1020239

 


Niveau finition on est à un autre niveau par rapport aux répliques type Army, Meister ou WE : la peinture semble plus robuste et mieux appliquée, les plastiques sont de bonne qualité, on ne voit presque pas les traces de moulage et l'assemblage est correct.

 

P1020229

Oula, l'autocollant réglementaire informant sur la puissance de la réplique masque une partie des marquages, vite, enfreignons la loi !

 

P1020243

P1020244

Tout ça pour découvrir les marquages fantaisistes mais plutôt bien réalisés (à voir au fil des parties s'ils résistent aux frottements divers).

L'extracteur est une pièce à part entière, il renforce l'aspect "réaliste" de cette réplique.

P1020234

Par contre vous pouvez constater que le canon externe en plastique, monté par défaut, n'a pas de marquage de calibre.

Le sélecteur de tir en alliage est de bonne facture, les crans sont bien marqués, pas de risque que la réplique passe du semi au full ou du full au semi en cours de tir.

P1020241

 

Remarquez le profil particulier de la glissière, ici avec le canon métal (on distingue les marquages de calibre cette fois-ci).

P1020281

 

 

Le Grip est agréable, la texture est "douce", on est loin de la mode du "stippling" qui vous arrache les mains, les gants et tout le reste ! Côté marquages, un joli logo Stark-Arms.

P1020230

P1020232

 

Et sur la carcasse, un autre logo Stark (faut être fan d'Ironman !).

P1020233

 

A l'avant de la carcasse, la plaque avec le numéro de série ne fait pas office de sûreté comme sur les Marui et autres copies.

P1020231

Petit détail, le guide de ressort du chargeur est un poil court, ce qui donne une vue disgracieuse du chargeur.

P1020240

 

Et comme sur toute la gamme Glock, la sûreté est bien présente au niveau de la queue de détente.

P1020235

 

Les organes de visée sont eux aussi dans la plus pure tradition Glock : point blanc et U blanc, tout s'aligne sans peine.

P1020236

P1020237

P1020238

 

 

Démontage et interne :

Vous allez avoir l'impression de toujours lire la même chose si vous découvrez les reviews de Glock à la suite, mais effectivement le démontage est simplissime :-)

On actionne les tenons de verrouillage vers le bas, puis on actionne la glissière vers l'avant.

P1020245

Puis on retire la tige-guide et le ressort récupérateur.

Sur ce modèle, la tige est en plastique et il y a deux ressorts...

P1020246

Une fois le canon externe déposé, on retire le canon interne et le bloc hop up; voici ce que vous devriez avoir devant vous :

P1020247

 


Aucune surprise, il s'agit d'une copie de bloc Marui, par contre le canon interne est entouré de scotch noir, sans doute pour le caler dans le canon externe.

P1020248

Le joint est en forme de W, il semblerait que VFC soit fan de ce type de joint, moi pas (nous en reparlerons...).

P1020252

 

On enlève les deux petites vis du bloc et on sépare les deux parties.

P1020253

 

Le canon mesure 95 mm, et il est bien sale !

P1020254

 

Un plan sur le nozzle, ça ressemble pas mal à du Marui là encore.

P1020255

 

Détaillons le système de sélection de tir.

En position semi, la base du sélecteur vient effacer la barre de détente à chaque tir, réinitialisant le cycle.

 

P1020259

P1020256

En position auto, la barre de détente n'est plus actionnée, en fait, on crée en quelque sorte une panne pour pouvoir tirer en rafale.

P1020257

 

La mécanique, malgré une forte ressemblance avec Marui il y a quelques différences, notamment au niveau du marteau (oui, je sais, je vous gonfle avec Marui, du coup je fais un comparatif en fin de review...).

P1020258

 

Le chargeur :

P1020261

 


D'une capacité de 23 billes, il possède les marquages à l'arrière.

P1020262

P1020285

Quelques plans

P1020263

P1020264

P1020266

On peut constater que l'embase du chargeur est retenue à l'aide de goupilles, n'ayant pas voulu endommager quoi que ce soit je me suis abstenu de démonter (pourtant j'en avait envie !).

 

Tests de tir :

Les tests ont été effectués avec du propane.

Température 19° en intérieur (pour les tests chrony) et 10° en extérieur (pour la vidéo de tir).

Billes bio Xtreme précision 0.2 grammes.

Voici les valeurs obtenues en FPS sur 5 tirs : 296-293-292-294-291

Soit une valeur moyenne de    293 FPS, pas mal pour un backup.

En full auto, on obtient une cadence de tir de 18 billes/seconde

Le hop up est efficace jusqu’à un grammage de 0.28 et la portée utile est d’environs 25-30 mètres en tir tendu, il faudra changer le joint si vous jouez avec de la bille plus lourde ou tout simplement si vous voulez un tir régulier, je vous parlais plus avant des fameux joints en W, j'ai eu beau tester ce type de joint (PDI) sur AEG, GBBr ou GBB, je n'ai jamais obtenu de bonnes performances.

Le kick n'est pas surpuissant, mais lorsqu'on passe en full mieux vaut assurer son grip.

 

Concernant la précision, les tests ont été effectués à une distance d'environs 10 mètres en semi et en auto, puis environs 20 mètres.

Je vous laisse découvrir ce que ça donne en images...

 

 

 Conclusion :


Comme je le disait en début de review, je suis satisfait de la finition et des matériaux de cette réplique, même si je ne suis pas vraiment fan des marquages fantaisistes, tous les goûts sont dans la nature. Stark-arms fait l'effort de proposer un packaging qui sort de l'ordinaire mais le contenu est un peu pauvre et vu le prix de vente en France on pourrait s'attendre à mieux. Certes, le second canon est un plus, mais pourquoi ne pas le proposer déjà monté ? Quel est l'intérêt de monter un canon plastique par défaut?

Les performances en sortie de boite sont assez inégales, cependant si votre but est de toucher un camarade de jeu entre 10 et 20 mètres, c'est tout à fait suffisant dès lors qu'il sera à découvert; Un changement de joint sera un plus pour gagner en précision et en régularité. Notez qu'il se pourrait que j'ai eu à faire à un joint défectueux, j'ai en effet pu tirer avec le S17 et le S19 et les performances semblaient bien meilleures...

Concernant la résistance de la peinture et la fiabilité dans le temps, j'essaierai de rassembler les retours de joueurs pour les poster ici.

 

J'aime :


-Qualité des matériaux.

-Pièces de rechange bon marché.

-compatibilité partielle avec Marui et ses copies.

 

J'aime moins :


-Performances perfectibles en sortie de boite.

-Marquages.

 

En bonus, un comparatif entre un Glock 17 Marui et ce S18C :

 

La mécanique (SA en haut, Marui en bas)

P1020271

P1020273

P1020274

P1020276

P1020278

 

Le chargeur (ils sont compatibles entre eux)

P1020267

P1020268

P1020269

 

Glissière Marui sur carcasse SA, impossible d'armer.

Edition du 1er mai 2013 :

aTx m'a envoyé un message très intéressant que voici ->

Hello, je viens t'apporter ma contribution sur les test du S18C de chez stark arms. Alors j'ai vu que tu as essayé de mettre un frame pour marui sur le SA mais impossible d'armer. En fait il faut tout simplement mettre l'outer barrel SA et non celui fourni avec le slide. Pour ma part ça m'a résolu le souci.

Ensuite il y a un autre problème c'est vis à vis du sélecteur semi/full. Sur une culasse PGC pour Marui j'avais le sélecteur qui ne pouvais pas bouger. J'ai donc limé un peu la culasse au niveau des enfoncements pour rendre le creux un peu moins profond. Maintenant le sélecteur fonctionne pas trop mal.

J'ai aussi un soucis avec le sight arrière (l'avant j'ai pas fait le test) qui ne rentre pas dans la fente (plus gros). Ce qui a pour problème ne pas pouvoir fixer le bloc nozzle. Je pense qu'en achetant des sight pour G17/18 marui, le soucis sera résolu. Je pense en commander afin de pouvoir faire le test.

Sinon à première vu le slide glisse bien, pas de jeux. Par contre à voir si l'arrêtoir de culasse fonctionne car celle-ci semble ne pas revenir à fond en arrière.

Autre point, les magazine follower sont très fragile. Personnellement j'ai toujours chargé mes chargeur par le bas et non par la tête afin de ne pas trop user les lèvres. Donc je conseil pour ceux qui font comme moi, de mettre 1 ou 2 billes par le haut afin d'écarter le magazine follower du haut et ensuite de faire le rechargement par l'arrière. Comme ça au cas où vous viendriez à le lâcher d'un coup, celui-ci n'ira pas se fendre en 2 contre la tête du chargeur.

P1020275

 

Glissière SA sur carcasse Marui, impossible de la faire entrer entièrement.

P1020279

 Vous pouvez découvrir d'autres vidéos en fin de page.

 




 

 

 

logo_cr

 

 

When Djé, from Centre-airsoft shop, called me to ask if I’d be interested in reviewing a Stark-Arms handgun, I accepted immediately because I wanted to discover this brand, distributed in France by   BO-manufacture. Stark arms, it means VFC, and if I have nothing to say about their AEGs (especially the AK series), I must admit that their GBB experience doesn’t seem conclusive (look at the MP-5 series or the first batch of M-4/HK416…).

I’m certainly not worried about the finish ant the materials but sometimes the “out of the box” performance is disappointing... 

Djé also had the S17 and S19 but my choice went on the S18C, copy of the Glock 18C, simply because I’d never tested this gun before. The price is around 145€ in French shops, less than 100€ (including shipping and tax) in the PRC, but be careful of the markings if you buy your gun there: as VFC and Stark-Arms don’t own the Glock licence,  your beloved BB gun could end being destroyed and you could receive a fine.

 Enough talking, let’s discover the beast!

 

 

About the real steel :


Well, the G18 is like the G17 but there is a fire selector so you can spray some lead, a specific slide (so the gun can cool properly), and almost nobody uses this gun.


It’s not very encouraging, is it?

 

In the box :

It’s not in my habits, but for once I’ll spend a few minutes writing about the box.

Far from the traditional cardboard boxes, Stark-Arms encased his BB gun in a triangular silver jewel case. The writings are in relief, this is a really beautiful box!

P1020220

P1020221

Gorgeous but fragile, be careful when you open it, the outside cardboard is very thin, it’s easy to tear it down.

P1020222

P1020223

 

Once the box opened, there’s another cardboard casing, thicker, holding the replica and its accessories.

P1020225

Once you’ve explored the plastic wraping…

P1020226

 

… there is :


-The BB gun, 687 grams in shooting configuration. Not too heavy.

-The magazine, holding 23 BBs. A 50BB magazine is also available.

-A metal outer barrel.

-An English user manual.

-A French user manual, pretty good as there is almost no mistakes in it!

-A small plastic nubbin, its role is to allow blank firing (did you say useless?).

 

And… that’s it, no cleaning rod, no BBs, no targets.

P1020227

 

Here is a picture of the two different barrels, the alloy barrel has got caliber markings and spouts..

P1020251

 

 

The gun :

P1020239

 


Well, the finish has nothing to do with other Glock, like Army, Meister or WE ones: the paint seems really tough and better layed (laid?), plastics are of better quality and you can barely see the molding marks.

 

P1020229

This sticker hides the markings, let’s break the law and remove it! 

 

P1020243

P1020244

The markings, though being pure fantaisy, are well made, I wonder if they resist a few games in a holster…

The extractor is not part of the slide; it is a separate part, reinforcing the “real deal” look of the replica.

 

P1020234

But as you can see, the plastic outer barrel has no markings.

The fire selector, made of alloy, seems sturdy, the two positions (semi ant auto) are clearly defined, no risk of going from semi to auto and vice versa during the shooting process.

P1020241

 

Notice the particular design of the slide (here with alloy outer barrel).

P1020281

 

 

The grip is pleasant; the texture is soft, far from the « stippling » fashion tearing your hands and gloves down! There is a nice Stark-Arms logo.

P1020230

P1020232

 

Another S-A marking on the frame (you have to be an Ironman fan!).

P1020233

 

At the front of the frame, the serial number plaque. Unlike Marui and copies, this plaque doesn’t act as a safety.

P1020231

Small detail : the magazine spring guide is a little short, giving a weird look of the inserted mag.

P1020240

 

And as on the whole Glock series, the safety on the trigger guard:

P1020235

 

The sights are classic Glock ones: a white dot at the front, a white U at the rear. 

P1020236

P1020237

P1020238

 

 

Field stripping (and the guts):

Easy as pie, (I know, I always write the same thing in my reviews :-) ) just pull the lugs and push the slide to the front of the gun.

P1020245

Then remove the recoil springs (there are two of them) and its guide (amazingly, it is made of plastic). The springs are embedded so you won’t have to run after them.

P1020246

Once the barrel stripped, you can remove the inner barrel and hop up unit. This is what you should see in front of you:

P1020247

 

No surprise, this is a Marui-like system. Good news, the inner barrel has been taped, probably to hide the brass color and also to reduce any kind of wobble inside the outer barrel.

P1020248

The rubber is a W shaped one, it seems that VFC likes this system, I don’t (we’ll talk about that later).

P1020252

 

Then, remove the two screws and split the bloc in two halves.

P1020253

 

The inner barrel is 95mm long. It’s quite dirty…

P1020254

 

Close-up on the nozzle, once again it looks like Marui.

P1020255

 

Let’s focus on the selector system.

Semi position: the selector base operates the trigger bar after each shot, re setting the gun.

 

 P1020259

P1020256

Auto position: the trigger bar isn’t operated anymore, we create a kind of failure so the gun will keep shooting.

P1020257

 

The insides, in spite of a similar look with Marui, there are a few differences (like the hammer). I’ll make a quick review in the end of the page.

P1020258

 

 

The magazine:

 

 

P1020261

 

 

23 BB capacity, there are markings on the back of the mag.

P1020262

P1020285

A few close-ups.

P1020263

P1020264

P1020266

The bottom part of the mag is held by small axles, I didn’t want to strip it in order not to damage anything (but I wanted to!). 

Shooting tests:

The tests were conducted using propane gas.

Temperature 19°C indoor (power tests) and 10°C outdoor (shooting video).

BBs Xtreme precision bio, 0.2 grams.

FPS results through 5 shots: 296-293-292-294-291

Giving an average of 293 FPS, not bad for a backup dedicated to close range fights.

In Automatic mode, the ROF is 18 BB/sec

The hop up is efficient from 0.2 to 0.28g BBs and the range is about 25-30 meters (straight shooting), you’ll have to change the rubber if you want to obtain good and consistent performance. I mentioned W shaped rubbers previously :  I’ve tested this kind of rubber (PDI among others) on my AEGs, GBBRs or GBBs, I’ve never had good results so far.

The kick is average, but you’ll have to take a good grip when firing in automatic mode if you don’t want to spray. 

The precision tests were conducted outside, at about 10 meters and 20 meters.

Let’s discover it on Youtube...

 

 

 

 Conclusion:


As I said at the beginning of the review, I’m satisfied with the finish of the gun –apart from the fantaisy markings- as well as the overall quality. Stark-Arms made the effort of proposing a different packaging, appealing and sexy, but the content of the box is really a minimum. Given the French price, one could expect to find BBs, targets or a cleaning rod. Well, the second outer barrel is a bonus, but don’t put it as a default choice instead of the plastic one ?

Straight out of the box performance is quite erratic, this is not a sharpshooter’s gun and hitting a playmate between 10 and 20 meters shouldn’t be a problem, however, if the mate is behind a tree or a wall with just a small visible spot, precision could be an issue… Changing the hop up rubber will be compulsory if you need precision and consistency. I might have been confrnted to a defective rubber, I since had the opportunity to shoot the S17 and S19 and the accuracy was good...

About the paint resistance or the long term reliability, I’ll try and check the owners to give you future feedback.

 

I like :


-Global quality of the materials.

-Cheap spare parts.

-Some parts are compatible with Marui.

 

I don’t like :


-Out of the box performances.

-Markings.

 

Bonus :  Glock 17 Marui versus S18C :

 

Mechanics (S-A top, Marui bottom)

 

P1020271

P1020273

P1020274

P1020276

P1020278

 

The mag (both compatible)

P1020267

P1020268

P1020269

 

Marui slide on S-A frame : can't cycle the gun.

P1020275

 

S-A slide on Marui frame, well, see for yourselves...

P1020279

 

 Edit du 6 juin 2013 avec la review de Loïc et Nico pour Warsoft TV

 

 Edit du 7 juillet avec la review de Djé et Max