Quand l'hiver approche, l'été roclite et il est temps de faire ses provisions de flingues pour le grand froid. Quoi de mieux dès lors qu'une réplique d'un modèle venu de la grande Russie : le PP-19 Bizon.

Commandé sur Gruiik airsoft (revendeur exclusif pour la France), cette réplique produite par le Hong-Kongais Silverback Airsoft revient à peu près à 400€ avec un chargeur supplémentaire. Vous pouvez la trouver pour moins cher (prix brut) chez les chinois, mais une fois les frais de port, les taxes et les frais de dossier ajoutés, ce n'est plus trop intéressant (et puis c'est bien aussi de faire bosser nos compatriotes, surtout lorsqu'ils se positionnent aussi bien niveau tarifs !).


Bref, c'est parti pour un tour complet de ce Bizon en version 2 ! Merci aux camarades ayant reçu leurs répliques avant la mienne pour leurs retours sur le forum, c'était super instructif pour les modifs à faire !


Apparté RS :

Le PP-19 Bizon fut développé au début des années 90 par la firme Izmash. Le projet fut dirigé par le fils de M. Kalashnikov à la demande du ministère des affaires internes (MVD) afin d'équiper les unités d'action rapide (contre-terrorisme, maintien de l'ordre). Il est utilisé par le FSB (ex-KGB) et les unités du ministère de la justice.

Passons, je ne vais pas recopier wikidiadia, ce qu'il faut savoir c'est que ce machin bizarre en version 2-01 tire du 9x19mm (munition parabelum), qu'il est en quelque sorte l'équivalent du MP5 et qu'il a été utilisé entre autres en Tchétchénie et au Daguestan.




La boite et son contenu :

A posté une image

Quelques autocollants discrets, je suppose que Silverback ne craint pas grand-chose au niveau de la loi étant donné que Cyber, ASG ou Umarex n'ont pas encore pu déposer tous les mots du dictionnaire...

A posté une image

A l'ouverture on a la bonne surprise de tout voir callé dans de la mousse bien compacte, rien de bouge, et rien n'est cassé pour une fois (chat noir inside !).

Le bundle de base comprend la réplique, un chargeur, le manuel d'utilisation en Anglais et illustré et une carte récapitulant le numéro de série (nous y reviendrons).

La réplique pèse à peine plus de 3 kilos avec son chargeur.




Les organes de visée :

Classique pour une réplique russe, la hausse est marquée avec les distances possibles et le cran de mire est ajustable en hauteur.

A posté une image

A posté une image

La visée est intuitive comme sur les AK, on pointe on tire, ça touche !



Marquages et détails divers :

A posté une image

Pas de fioritures sur cette réplique à part l'autocollant légal "énergie inférieure à deux joules", et oui, on rappelle qu'en France au delà de 2 joules ce n'est plus de l'airsoft...

A posté une image

Les marquages classiques (AV et OD) pour le sélecteur de tir.

A posté une image

Le calibre du modèle RS.


A posté une image

Le numéro de série de la réplique, situé près de la détente.

Et c'est tout !


On a à faire à une jolie réplique, compacte et ne souffrant d'aucun jeu.

A posté une image
A
posté une image
A posté
une image

La crosse est retenue en position fermée par un système peu orthodoxe (pourtant c'est russe!): une goupille avec un petit ressort. Pour la déplier j'ai du utiliser un gros tournevis car c'est maintenu en force.

A posté une image
A posté une image

Idem lorsqu'on la verrouille en position dépliée, aucun jeu et il faut y aller franco pour que ça clipse.

A posté une image

Un rail latéral permet de fixer des optiques (Kobra, PK-A, rail picatiny etc.)

A posté une image

Le cache-flammes avec son look bien particulier

A posté une image



Le chargeur :



A posté une image

A posté une image



Fabriqué en acier et fibre de nylon, il dispose du marquages 9X18mm, c'est le calibre Makarov , on a donc un modèle 2-03 qui serait censé être équipé d'un silencieux intégré, le modèle 2-04 étant une carabine limités au tir en semi...

Silverback nous aurait pondu un Bison 2-01 avec un chargeur de 2-03 ?

Bon, halte à la diptérophilie, nous on continuera à mettre du 6mm full plastic jacket et ça ira bien !

En parlant de billes, on peut en mettre jusqu'à 160 dans un chargeur, de quoi sortir son lot de camarades durant une partie.

Le système est bien pensé, des griffes sur le chargeur viennent entourer une goupille à l'avant de la réplique

A posté une image

A posté une image


A posté une image

Misère ! une heure de limage et ajustage pour faire entrer les chargeurs dans la réplique sans y aller à coup de masse ! Y a pas à dire, les ajustements sont moyens sur ce point et rare sont les utilisateurs qui n'ont eu aucune modif à faire en sortie de boite.

Dans mon cas, sur l'un des chargeurs je n'ai eu qu'à limer l'ergot arrière, mais le second a eu droit à un traitement spécial à base de Dremel sur le système d'accroche avant.

Edition du 10 mars 2014 :

J'ai vu Nicolas de Silverback airsoft le week end dernier à l'IWA et il m'a montré leur PP-19 modifié suite aux retours des utilisateurs, le chargeur rentre parfaitement.

A posté une image

Désormais tout s'emboite comme papa dans maman et je n'ai pas de misfeed \o/

A posté une image


A posté une image

J'ai voulu essayer de mettre un chargeur d'AK-74 "pour voir", et bien ça fonctionne bien, les billes remontent et on peut lâcher le chargeur il ne tombe pas (même là avec deux comme sur la photo, pas de souci !).


C'est complètement n'importe quoi mais en cas d'urgence vous pourrez toujours emprunter un chargeur à un camarade !

Concernant les poches disponibles pour mettre les chargeurs du Bizon, je me contenterai de poches RPK, ça rentre parfaitement.

A posté une image
A posté une image

Sinon vous pouvez trouver des systèmes alternatifs comme ceci :

A posté une image

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé...

Brancher une batterie :

A posté
une image

Un constat nous saute aux yeux : le câblage électrique utilisé est extrêmement rigide, pas très pratique pour refermer le capot, surtout que le capot de la gearbox ne comporte pas de passe-fil...

A posté une image

Connexion Tamiya classique pour brancher la batterie. L'espace dans le bloc de visée est cependant un poil trop petit pour qu'un stick de taille lambda passe, il va falloir jouer du Dremel encore une fois pour élargir légèrement le diamètre.

Edition du 10 mars 2014 :

La modification a été rapidement effectuée dans la chaine de production, désormais les batteries passent sans souci. Cela fait plaisir de voir que les avis des joueurs sont pris en compte. (photo prise à l'IWA 2014)

P1070080



A posté
une image

Par contre les Stick type Firefox Lipo passent largement (ici une 11.1V 1100 mah).


Exploration en profondeur :

En général je n'ouvre pas mes répliques neuves si la puissance est bonne, mais le feedback de KLH sur Frontovik m'a poussé à explorer les entrailles de la bête, tel un Buffalo Bill en manque de gibier !

A posté une image

A posté une image

Le garde-mains se démonte en faisant (difficilement) pivoter le système de verrouillage sur le coté puis en tirant le GM vers le haut.


Le top cover est également difficile à sortir, il faut bien tirer dessus en même temps qu'on appuie sur le bouton de verrouillage.

Le cache-flammes se dévisse tout seul, il suffit de pousser le petit téton de blocage. On peut monter un silencieux si ça nous chante (14mm anti horaire).

A posté une image

Pour sortir la gearbox, il faut démonter la poignée pistolet, puis le sélecteur et enfin dévisser le bloc hop-up.

On défait le moteur (marque et caractéristiques inconnues), puis on pousse la GB vers le haut, et ça sort.

A posté une image

On peut ensuite désolidariser le bloc hop up du canon interne avant de sortir ce dernier (vers l'avant ou l'arrière). Il est possible de sortir l'ensemble en forçant un peu, mais forcer, c'est mal !


A posté une image

Je n'ai pas démonté le canon externe car le petite vis 6 pans était très serrée, autant ne rien casser le premier jour ! Sinon il suffit de chasser la goupille et de dé-serrer cette vis pour sortir le canon.


Le sélecteur est usiné afin que les roulements ne frottent pas, selon les répliques il se peut que vous deviez limer un peu plus.

A posté une image

C'est monté sur roulement de 7mm

A posté une image

Et comme c'est une réplique de l'armée rouge, ils ont mis du plastique rouge (humour !)

A posté une image

Il est temps d'ouvrir cette gearbox version 3 qui fait vraiment fragile vu de l'extérieur...

A posté une image
Schboing !!!

Oula !

Ca a l'air bien cheap tout ça !

A posté une image

Les gears ne sont pas marqués, leur matière semble granuleuse, bof, tant que ça tourne !

A posté une
image

En guise de guide de ressort, et bien un morceau de plastique noir et une rondelle...

A posté une image

Le piston n'a que la première dent en métal, il ressemble aux pistons montés dans les GB blowback Cyma : le dessus est évidé. La tête de piston n'est pas montée sur roulement non plus. Cela dit l'étanchéité était bonne et le calage également (c'est rare !).

A posté une image

Cylindre, tête de cylindre et nozzle, bien cheap également à première vue. Notez que Silverback à fait le choix d'un cylindre plein.

Par contre ils ne se sont pas trop préoccupé de la lubrification, c'est sec comme tout !

A posté une image
A posté une image

Heureusement j'ai des pièces dispo pour remplacer piston, tête de piston, guide de ressort et ressort.

A posté une image


Canon interne et hop up:

A posté une image

Hop, recyclage de photo !

Le canon interne en laiton, mesure 275mm, le diamètre fait environs 6.08mm de diamètre, à remplacer d'urgence par un canon de précision ! J'ai opté pour un Tanio Koba twisted.

La cale entre le canon et le bloc hop-up est un vulgaire morceau de joint...

A posté une image

Le bloc hop up est en plastique noir assez dur, la tige de réglage est spécifique à la réplique du fait de sa conception.

D'origine il est assez pénible à régler du fait de la présence de la tige du bolt, et impossible de le mettre au mini sans en couper un morceau car ça touche la carcasse !

A posté une image


Donc, on coupe !

A posté une image

Enfin, le joint lui-même est en silicone vert, assez gluant, un bon dégraissage et on remonte tout ça !


Tests de tir :

Réplique d'origine, je constate entre 353 et 357 fps sur 10 tirs bille Xtreme précision 0.20 bio, hop up à zéro.

290 fps une fois le ressort changé par un sp90, bizarre l'étanchéité était bonne donc je devrais plutôt avoir 330fps... Qu'à cela ne tienne, c'est une réplique de contact, la portée est très bonne donc ça me va (sans maîtrise, la puissance n'est rien !).

EDIT : mieux vaut changer le cylindre plein par un cylindre d'AKSU, en faisant cela je suis passé à 321 fps régulier.


La portée est bonne, on l'a dit, et le hop up fait très bien son office, levant de la 0.28 sans souci.


cadence de tir :

Lipo 11.1V------------ 20.58 billes seconde

Lipo 7.4 V ---------------12.87 billes seconde



Customisation :

Une sangle est le minimum syndical pour complèter son Bizon, mais j'ai laissé parler ce

que j'avais dans mes placards et ai ajouté un kit pansement/tourniquet et un Eotech.

J'ai également marqué mes chargeurs car il n'y a aucun moyen de les différencier au

premier coup d'oeil.

A posté une image
A posté une image
A
posté une image


Pour ceux qui ont toujours confondu le chargeur du Bizon avec un lance-grenades !

A posté une image

A posté une image




Conclusion :

Sachant ce qui m'attendait aurais-je tout de même acheté cette réplique ?

La réponse est oui, les yeux fermés. La réalisation de l'externe est très bonne, on sent que rien ne cassera à la première chute, aucun jeu dans les pièces, c'est du bonheur.

Certes, il faut mettre les mains dans le camboui pour réparer les erreurs de jeunesse de ce Bizon-2, mais rien d'insurmontable et la réactivité de Silverback fait plaisir à voir. J'aurais simplement aimé un interne un moins "cheap", même si rien n'indique qu'il peut y avoir de la casse rapidement.

Que ce soit pour agrémenter une tenue MVD/FSB/Police russe ou pour jouer les Stalkers, cette réplique s'impose dans la cours des russophiles !



J'aime :

-Full acier.

-Enfin un modèle qui sort de l'ordinaire.

-Puissance correcte en sortie de boite.

-Numéro de série unique.

-Prise en main.



J'aime moins :

-Câblage trop rigide.

-Les ajustements du chargeur ---> désormais corrigé.

-Tige du bolt trop longue.

-Réglage du hop up au minimum impossible d'origine.

-Interne zarbi.

-place limitée pour les batteries ----> désormais corrigé.