impulse101 logo

marui_logo

In need of a translation ? As no one seems to have noticed that I've been translating most of my review in English for almost two years,  try clicking the flag of your choice to get the hyper-crisp "googletrad" :-)  If you ever need a proper English translation to get the tone and the real meaning of this review, contact me ^^

22 octobre 2016

Il y a maintenant moult années, Madbull avait annoncé la sortie prochaine d'un KSG à ressort. Cette réplique n'a jamais été distribuée et c'est avec surprise que nous avons vu Tokyo Marui annoncer la sortie d'un modèle à gaz, le 4e de la série.

Oui, souvenez-vous il y a quelques années je vous présentais le M870 Tactical, puis le M870 Breacher et Marui a décliné le modèle Tactical en modèle "Woodstock type" en installant des fournitures en bois et en enlevant le rail. J'ai donc réservé mon exemplaire du KSG sur le site Impulse101 et nous allons voir ensemble ce que renferme la jolie boite Marui.

Si toi pas comprendre mots, toi pouvoir regarder youtube vidéo !

 

 

01 dingo rubrique RS petit

 Une très chouette vidéo de Hickok45 est disponible ICI

Sinon pour tout savoir sur le KSG, c'est par LA !

 Pour ceux qui se demande pourquoi les liens pointent quasiment toujours sur des trucs en anglais, c'est tout simplement car c'est là qu'il y a les infos les plus complètes et intéressantes.

 

 

02 dingo rubrique boite petit

 

 Encore une fois, Marui nous gratifie d'une boite très classe alliant infos sur la réplique et le vrai KSG.

P1020586

La réplique y est fixée à l'aide de bande de velcro et du polystyrène tapisse le couvercle. Rien n'est censé bouger.

P1020587

Les différents accessoires sont situés dans des petites boites. Marui nous rappelle que le gaz recommandé est le HFC134a, HFC144a chez nous.

P1020588

La boite est plutôt bien remplie :

-La réplique, en ABS et alliage. elle pèse tout de même 2900 grammes et mesure 66.5 cm.

-Un réservoir de gaz.

-Une cartouche pouvant contenir 30 billes.

-Un BB-loader.

-Une tige de nettoyage.

-Un outil de réglage de la mire.

-Un sachet de billes.

-Un bouchon de canon.

-Un manuel d'utilisation rédigé en japonais.

-Quelques petites cibles.

 

P1020589

 

03 dingo rubrique réplique petit

 C'est... Spécial diront certains. Le KSG est un fusil à pompe calibre 12 constitué de plastique et de métal. Il est lourd, massif et son design "bullpup" le rend compact. Sa manipulation est agréable jusqu'au moment de changer de cartouche, mais j'y reviendrai ! Comme souvent, Marui utilise des matériaux de bonne qualité et la finition des plastiques est meilleure que sur l'arme (ce qui est souvent le cas en airsoft).

P1020595

P1020596

Ici les marquages de provenance et de l'association ASGK.

P1020597

Calibre 12, longueur de cartouche 3 pouces, je ne savais pas qu'il y avait ce genre d'inscriptions. Pour moi, le KSG pouvait gober indifféremment les cartouches 3" ou 2.75"... Pas très important sur la réplique.

P1020598

Le pontet est assez spacieux pour l'utilisation de gants. La queue de détente est en ABS.

P1020599

 

La sûreté est assurée par un bouton assez ferme. Des repères S (safe) et F (fire) permettent de s'y retrouver.

P1020601P1020604

Les marquages Marui...

P1020602

Et enfin quelques marquages réalistes. Cocoa est la ville de fabrication des armes Kel Tec, c'est en Floride.

P1020603

La poignée pistolet est assez fine. Elle est ornée du motif en damier cher à Kel Tec.

P1020600

Le garde-main/pompe est également orné des petits carrés si chers à la marque floridienne. Un rail inférieur y est moulé pour permettre le montage d'accessoires compatible Picatinny. La sonorité de la pompe est un peu plus "grave" que cette du Breacher et du M870 tactical.

P1020605P1020610

La crosse est longiligne. Du fait du design "bullpup" elle est assez massive. Elle est en métal à part le talon qui est en ABS avec une plaque de couche en caoutchouc. J'y reviendrai lors de la mise en oeuvre.

P1020606

Un levier est situé au niveau du puits de chargement. Sur le vrai KSG, il permet de choisir quel tube on utilise pour charger l'arme. Ici il ne sert à rien.

P1020607

P1020608

Deux leviers sont présents pour verrouiller les cartouches.

P1020609

Le tube de droite héberge la cartouche qui alimente la réplique. ATTENTION : assurez-vous que la cartouche soit bien insérée sinon vous aurez des problèmes d'alimentation.

P1020632

Le tube de gauche peut contenir deux cartouches de réserve. Attention, ce n'est pas très pratique car les cartouches buttent sur la mécanique. Sur mon exemplaire, le ressort n'est pas très tendu du coup la seconde cartouche a du mal à être éjectée...

P1020633

Lorsque vous introduisez la cartouche de tir, vérifiez qu'elle est bien verrouillée sinon vous aurez des misfeed.

P1020634

L'avant du KSG est massif. Entre le canon externe et les deux extrémités des tubes de chargement, bulldog style !

P1020611

Ici on peut voir les canons internes et les deux attaches de sangle.

P1020612

Bien entendu cette pièce est en alliage.

P1020614

Par contre ce capot est en plastique. Il permet de découvrir le bouton de sélection 3 ou 6 billes.

P1020621P1020622

Vers l'arrière, 3 billes par tir.

P1020623

Vers l'avant, 6 billes par tir.

P1020624

Le réservoir de gaz prend place dans la crosse. Pour y accéder, déposez la plaque de couche. Elle a beau être en caoutchouc, il faut s'aider d'un ongle.

P1020625

Ici le loquet de verrouillage.

P1020626

La taille du réservoir se situe entre celle du M870 et du Breacher.

P1020627

Marui semble avoir travaillé l'étanchéité de ces réservoirs. Tant mieux ! Seul le long terme nous dira si il y a des fuites.

P1020628

La valve de remplissage et celle qui conduit le gaz dans le cylindre sont une fois encore du même côté.

P1020629

Quel bazar là dedans !

P1020630

J'allais oublier de vous parler du rail supérieur sur lequel les organes de visée sont montés. Ohoh, quelle transition !

P1020615

 

04 dingo rubrique visée petit

 

Les organes repliables sont en plastique avec des parties en métal. Bon point, ils disposent de repères pour pouvoir tirer sans qu'ils soient dépliés.

P1020616

P1020617

Rapide mais un peu bas si vous utilisez un masque de protection grillagé.

P1020618

La mire peut être ajustée en hauteur.

P1020619

Et l'oeilleton en largeur.

P1020620

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 

Plutôt une cartouche, même si celle-ci peut contenir 30 billes et donc servir 5 ou 10 fois avant d'être éjectée. Elles existent chez Marui en blanc, vert ou rouge. Les cartouches d'autres marques s'insèrent parfaitement mais il peut y avoir des problèmes d'alimentation selon les modèles.

P1020590

P1020591

P1020592

 

06 dingo rubrique démontage petit

 C'est parti pour le gros de travail : le démontage ! Rassurez-vous, il y a de fortes chances que vous n'ayez jamais à démonter votre réplique mais là où il y a des joints, du gaz et de la mécanique, il y a des fuites et de la casse, c'est inévitable !

 

Le bloc détente se démonte en ôtant deux grosses goupilles.

P1020636

Pour éviter de les perdre il y a des emplacements sur la poignée pistolet.

P1020637

Tirez de haut en bas en faisant pivoter le bloc de l'avant vers l'arrière.

P1020722

Remarquez le système de tringle assez solide qui relie la détente à la gâchette.

P1020663P1020664

Passons à l'avant de la réplique. Une petite cale doit être enlevée donc il faut dévisser une vis hexagonale.

P1020638P1020639

Puis ôtez les bouchons de tubes.

P1020640

Et le protège-filetage. Il existe des compensateurs pour le vrai KSG espérons que les fabricants de pièces nous proposeront des modèles airsoft !

P1020641

Déposons maintenant le rail supérieur. Il est maintenu par deux vis.

P1020642P1020643

On peut alors enlever le bloc avant du KSG. Cette partie est en alliage de très bonne qualité.

P1020644

Un second écrou est présent sur le filetage de la partie avant du canon externe. Otez-le.

P1020645

Voici l'ensemble des pièces dans l'ordre.

P1020646

Pour séparer les deux parties de la pompe, il faut enlever 6 vis.

P1020647

Puis deux autres vis à l'arrière de la pompe.

P1020648

Je pensais que les tiges en métal reliant la pompe à la commande de chargement étaient libres, mais en fait elles sont maintenues par deux vis de chaque côté de la pompe. Inutile de les démonter.

P1020649

Ici on peut voir l'entretoise en acier qui relie les deux moitiés de la pompe et assure sa rigidité.

P1020650

Vous pouvez l'enlever.

P1020660

Démontons la partie de verrouillage du capot de sélection 3-6 billes. Une petite vis et le tour est joué !

P1020651P1020652

Puis il y a un troisième écrou à dévisser. Inutile de le dévisser à fond comme je l'ai fait, il suffit simplement de le déserrer, puis de dévisser la partie avant du canon externe.

P1020654

Hop !

P1020655

On peut ainsi avoir un aperçu des trois canons internes.

P1020656

 Enlevons maintenant la pièce qui relie les deux tubes.

P1020657P1020658

Il va maintenant falloir retirer l'appui-joue en métal. Il est maintenu par une vis cruciforme de chaque côté de la réplique.

P1020665P1020666

Pas forcément utile de démonter le talon de crosse mais au cas où, il suffit de tirer vers l'arrière.

P1020667

Au passage, on remarque que Marui a collé un petit morceau de caoutchouc derrière le tube de chargement gauche (celui où l'on peut insérer 2 cartouches).

P1020668

Et voici la valve de transfert de gaz entre le réservoir amovible et le cylindre de la réplique. Remarquez le double joint torique.

P1020669

Hop, on fait glisser l'appui-joue vers l'arrière et on découvre les entrailles du KSG. ATTENTION AUX DIFFERENTS RESSORTS !!!

P1020670

Contrairement au M870, ils ont tendance à rester en place mais soyez vigilants :) Remarquez la position de la tige de pompe.

P1020671

On peut retirer les deux parties de la pompe. Attention lors du remontage, il faudra bien mettre les tiges en position.

P1020674

Surtout ici du côté droit, cette petite pièce montée sur ressort se place sous la tige de pompe.

P1020678

A gauche, la pièce argentée se place au dessus de la tige de pompe.

P1020721

Déposons les deux tubes de chargement. Ils sont fixés à l'aide de 4 vis.

P1020679P1020680

Vous pourriez les laisser sur la réplique mais tant que j'y étais !

P1020681

Pour éviter de remonter à l'envers, Marui a mis des détrompeurs de taille différente pour les deux tubes.

P1020720

Atelons-nous à la suite. Défaites cette vis.

P1020684

Puis sous la réplique vous trouverez encore trois vis (Marui AIME les vis !). Celle repérée par la flêche jaune défait la bague noire.

P1020682P1020683

Les deux qui étaient repérées par les flêches jaunes servent à maintenir cette pièce qui solidarise le canon externe au corps de la réplique.

P1020686P1020718

Un détrompeur permet de la remonter assez facilement (il faut parfois avoir les nerfs solides).

P1020719

On peut désormais retirer le canon externe.

P1020687

Ce n'est malheureusement pas terminé. Pour accéder au hop-up il va falloir séparer le corps en deux. Commencez par enlever cette vis.

P1020689

Si le coeur vous en dit, vous pouvez d'ores et déjà ôter les vis du bloc hop-up.

P1020690

Puis ici les vis qui tiennent les deux moitiés du corps entre elles.

P1020691

Enlevez ces deux vis situées près des leviers de verrouillage des cartouches.

P1020693

Puis on peut séparer la réplique en deux.

P1020695

Un joint torique solidarise les trois canons entre eux.

P1020688

On peut désormais retirer le bloc hop-up et les canons internes.

P1020696P1020697

N'oubliez pas d'ôter le joint torique.

P1020707

Le bloc hop-up est différent des modèles pour M870.

P1020708

Oups, il est en plusieurs parties !

P1020709

Pour comparaison voici celui des M870 et Breacher.

P1090082

 

Sortez la partie avant du bloc... par l'avant des canons justement.

P1020710

Et voilà une fois le tout désassemblé.

P1020711

Ouille ! Vu la tête des joints, je ne me pose plus trop de question sur mes performances moyennes en sortie de boite !

P1020712

Après un bon bain d'essence F, ça va mieux ! Attention, ce genre de hop-up fixe est étudié pour des billes de 0.20 grammes. A vous de tester la masse qui vous conviendra le mieux.

P1020716

 Pour le remontage, les joints se placent comme ceci.

P1020717

Les canons en alliage font 260mm de long et leur diamètre est de 6.09mm. Les canons WII-TECH sont compatibles moyennant quelques modifications. Si je monte le set un jour, je mettrai la marche à suivre à la suite de la review.

P1020713P1020714

Pas de panique, vous ne devriez pas avoir à en arriver jusque là ! Au pire, il suffit de procéder à l'inverse ;-)

P1020715

 

 

 

07 dingo rubrique éclaté petit

 

P1020593

P1020594

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

-Chronographe Xcortech X3500

-Billes 0.20g Bio G&G

-Gaz Abbey predator Ultra (rouge)

 

 CRAC-CRAC ! Le son de la pompe est toujours aussi bon, bien qu'il sonne moins métallique que sur ses grands frères.

 Tokyo Marui conseille d'utiliser du gaz type HFC134a, donc 144a chez nous. Pour une raison mystérieuse, je ne suis pas parvenu à remplir correctement les réservoirs de gaz du KSG avec mon Abbey Predator, j'ai donc utilisé du Abbey Ultra (bouteille rouge). Libre à vous d'utiliser le gaz que vous voulez, mais ne venez pas vous plaindre si la réplique flanche au bout de quelques semaines...

Du coup, la vélocité moyenne lors des tests se situait autour de 330 FPS. Cela reste correct pour du CQB par exemple.

 Le fait d'avoir une crosse et des organes de visée est vraiment sympa pour moi qui joue au Breacher depuis des années. La dispersion semble plus large que sur les modèles précédents. Parfait pour moi car je pense qu'un shotgun doit disperser et nettoyer des espaces !

En mode 6 billes ça disperse ! De quoi faire baisser les têtes mais attention, les 30 billes de la cartouche partent très vite et recharger rapidement nécessite un peu d'entrainement. En effet, si la cartouche s'éjecte efficacement, l'emplacement n'est pas naturel et il faudra répéter le geste quelques dizaines de fois avant d'être efficace.

Au final comptez une portée efficace de 30-35 mètres en tir tendu, 40 à 45 mètres avec les canons WiiTech, mais il faudra bricoler pour les installer et la puissance de la réplique risque d'augmenter dramatiquement...

Un réservoir de gaz vous assure une autonomie située entre 6 et 7 cartouches en mode 3 billes, autour de 12 cartouches en mode 6 billes. En effet, la quantité de gaz utilisée n'est pas liée au nombre de billes tirées.

 

 Je vous laisse voir ça en vidéo :

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

 C'est une belle surprise que Marui nous fait. Personne n'attendait un KSG et il faut avouer que malgré son look étrange (Kel Tec quoi...) il est diablement sexy ! La présence de rails permet de personnaliser la réplique simplement. J'ai lu ici et là quelques messages de frustration tels que "pourquoi pas en spring?" ou "purée la portée est pourrie". Simplement parce que Marui est dans une dynamique "gaz" sur ses répliques de fusils à pompes, et pour la portée, si vous voulez faire du snipe avec un fusil à pompe, achetez un G&P, ça tire une bille à plus de 400 FPS, vous serez conquis (et en plus il y a la review complète de trois modèles différents ici même !).

Bref, si pour vous une réplique de shotgun doit tirer lllooiiinnn, pour moi elle doit tirer "large", plusieurs billes et à 25-35 mètres, distance largement exploitable si vous jouez en bâtiment.

A part un système de chargement assez peu pratique, un ressort de tube un peu mou et un accès au bloc hop-up obligeant à démonter en grande partie la réplique, je trouve que le KSG est une réussite. A vous de voir si il peut vous convenir...

 

10 dingo rubrique les plus

 

-Un KSG en airsoft !

-Efficacité, surtout en CQB.

-CRAC-CRAC !

-Bonne finition.

-Toujours le mode 3 ou 6 billes.

-Quelques améliorations depuis le M870 et le Breacher.

 

 

 

 

11 dingo rubrique les moins

-Le système de chargement.

-Ressort du tube un peu mou.

-Cartouches qui tapent contre la mécanique.

-Accès dificile aux canons et hop-up.