asg_logo_m

boutique-air-soft-guns-logo-1439215174

 

In need of a translation ? As no one seems to have noticed that I've been translating most of my review in English for almost two years,  try clicking the flag of your choice to get the hyper-crisp "googletrad" :-)  If you ever need a proper English translation to get the tone and the real meaning of this review, contact me ^^

02 juin 2016

Il y a quelques mois la boutique Air Soft Guns me proposait de tester les "nouveaux" Steyr A3 XS Commando de chez ASG.

Si j'avais pu faire la vidéo et le démontage rapidement, j'ai ensuite fait une "petite" pause sur les reviews écrites par manque de temps.

Mais trève de blabla, en avant pour la dissection de ce Steyr AUG compact !

Avant tout, un rappel en vidéo:

 

 

 

01 dingo rubrique RS petit

 Ca se passe par LA !

 

02 dingo rubrique boite petit

 L'exterieur de l'emballage est un carton assez fin sur lequel trône un visuel de la réplique ainsi que ses caractéristiques principales.

P1010024

Les différents composants sont maintenus dans du polystyrène assez friable. Mais après tout, on ne joue pas avec la boite !

P1010025

A l'intérieur on retrouve :

-La réplique. Elle mesure 61 centimètres et pèse 3445 grammes.

-Une poignée avant en alliage.

-Un chargeur Hi-cap.

-Une tige de nettoyage.

-Un sachet de billes.

-Un manuel d'utilisation.

P1010026

 

03 dingo rubrique réplique petit

 Le look général est assez surprenant. Certes, c'est une réplique bullpup, mais il y a un réel déséquilibre entre la taille de la crosse et l'avant de la réplique. Cela dit, c'est très maniable et vraiment sympa en bâtiment.

Si vous n'aimez pas le noir, la réplique existe en beige mais également en camouflage AOR et Krytpek typhon.

P1010027

En mettant la poignée avant, on obtient un véritable OTNI (objet tirant non identifié).

P1010028

Les marquages d'ASG sont situés sur le côté droit du corps de la réplique.

P1010029

La fausse culasse reçoit un numéro de série.

P1010030

Et sur le côté gauche, un joli marquage STEYR pas vraiment réaliste, histoire de justifier l'achat de la licence...

P1010031

L'ensemble de la crosse. Le Steyr étant un modèle bullpup, le puits de chargement est au niveau de la crosse. Une attache rapide pour sangle est montée du côté gauche.

P1010032P1010033

Le bouton de rétention de chargeur est situé à l'arrière du puits.

P1010034

Quant à la plaque de couche, elle est en caoutchouc souple et peut être enlevée pour pouvoir placer la batterie dans la crosse.

P1010035

Attention, il n'y a pas beaucoup de place.

P1010036

Sur le milieu de la réplique on a un bouton de démontage, attention à le pas le confondre avec le sélecteur de tir !

P1010040

Le fameux sélecteur, en mode sûreté ou tir. Pas de mode de tir à choisir, le semi et la rafale sont contrôlés par la queue de détente. Un appui court, une bille, continuez à presser et une rafale part.

P1010041

P1010042

Et sur ce Steyr, il y a des rails pour pouvoir y mettre des accessoires, sont un en métal qui prend tout l'avant de la réplique...

P1010044

...beaucoup de rails...

P1010047

Ce ne sont pas moins de SEPT rails qui équipent la bête. Peut-être un peu too much non ?

P1010048

Le levier d'armement est monté sur ressort, il peut être bloqué vers l'arrière pour régler le hop-up.

P1010043

La molette est un peu molle, espérons que le réglage ne bougera pas au fur et à mesure des tirs.

P1010049

 

04 dingo rubrique visée petit

 Les organes de visée en métal sont amovibles.

A l'arrière un oeilleton dispose d'un cran réglable en dérive.

P1010050

a l'avant un cran de mire type "M4" pourra être ajusté en hauteur.

P1010051

La visée reste intuitive mais vous préférerez sans doutes utiliser le rail supérieur pour y placer un optique.

P1010052

P1010070

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 Le chargeur Hi-cap peut contenir 300billes. Il est en plastique.

 

P1010055

Versez les billes par la trappe.

P1010056

Et actionnez la molette pour tendre le ressort et faire remonter les billes.

P1010057

 

06 dingo rubrique démontage petit

 

Pour séparer la partie avant de la réplique, il faut pousser le bouton de verrouillage.

P1010058

Puis tirer vers l'avant.

P1010059

P1010060

Ici on peut voir le bloc hop-up et les ressorts de la poignée d'armement.

P1010061

Pour accéder au changement de ressort rapide, il faut déposer une plaque en plastique maintenue par deux petites vis.

P1010063

P1010064

On peut alors changer le ressort en quelques secondes. ATTENTION AUX YEUX.

P1010066

P1010067

Mais on peut également retirer la gearbox du corps du Steyr simplement en tirant dessus doucement. C'est une V3 modifiée pour s'adapter aux besoins de la réplique.

P1010069

Pour ôter le canon externe, actionnez ce bouton, puis tournez l'ensemble et tirez vers l'avant.

P1010071P1010072P1010073

Il reste une vis pour désolidariser les deux canons.

P1010074

On peut désormais démonter le bloc.

P1010075

Le bourrelet est assez suspect, je ne m'attends pas à de superbes performances avec ça... De plus, il est relativement ferme...

P1010079

Malgré la compacité de la réplique, le système bullpup permet d'y placer un canon interne de 330mm. Il est en laison et c'est avec surprise que j'ai mesuré son diamètre à 6.03mm !

P1010080P1010081

Hop ! Pas de panique, pour remonter il suffit de faire l'inverse ! 

P1010082

Attaquons-nous à la gearbox. Il s'agit d'une V3 qui a subit quelques aménagements pour pouvoir répondre à l'architecture su Steyr.

P1010083

On peut commencer par enlever la fausse culasse. Il suffit de faire glisser le support vers l'avant SANS TAPER DESSUS !

P1010084

Puis on va séparer la cage moteur de la gearbox.

P1010085

aucune idée du type de moteur installé dans la réplique mais il ne respire pas la qualité... Très bonne idée d'avoir soudé les fils, des fois qu'on ait envie de mettre un meilleur moteur, ça sera bien chiant !

P1010086

On va ensuite ôter le capuchon de protection d'engrenage. La encore, il faut y aller doucement.

P1010087

On retire les vis et on ouvre la gearbox. Comme j'avais enlevé le ressort et son guide au préalable, rien ne gicle.

Il y avait un petit peu de jeu latéral dans les engrenages mais rien de comparable à du Cyma vintage !

La lubrification est anecdotique. Oui, on râle quand il y en a trop, et on râle quand il y en a trop peu...

P1010088

Le piston en plastique semble plutôt cheap. Seule la dernière dent est en métal. La tête de piston en POM fait le boulot, l'étanchéité était bonne sur ce modèle mais la finition est loin d'être exemplaire.

P1010089

Le cylindre en laiton est percé pour correspondre au volume d'air du canon interne. La tête de cylindre est en plastique basique. Notez la taille imposante du nozzle.

P1010090

A première vue, les engrenage sont en acier fritté. A voir dans la durée s'ils sont résistants...

P1010091

P1010092

On va remonter tout ça, j'ai envie de tirer avec ce Steyr !

 

07 dingo rubrique éclaté petit

 Et bien non, rien ! Nada ! Que dalle !

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

 -Chrony Xcortech X3500

-Billes 0.20 Bio BO Rain et 0.25 bio Kalashnikov (Cybergun)

-LiPo 7.4V 1100mAh

 

 Et bien pour une réplique compacte, ça tape fort en sortie de boite ! Près de 400 FPS, de quoi décoller la puple des copains en CQB ! Heureusement que changer le ressort prend 3 minutes !

La cadence de tir est de 11 billes par seconde, pas énorme mais le moteur peine un peu. Attention à ne pas vous énerver sur la queue de détente, le full pourrait partir sans préavis !

IMG_06022016_144900IMG_06022016_144930

Même à 25 mètres les trajectoires sont assez aléatoires, une bille va plonger de temps en temps, ou aller faire sa vie à gauche ou à droite. C'est embêtant mais c'était à prévoir. Changez le joint rapidement ou passez quelques centaines de billes à tenter de roder celui d'origine...

La réactivité est assez "spéciale" comme bien souvent avec les réplique bullpup dont les détentes sont reliées à la gearbox par une tringle. changer le moteur peut vous apporter plus de réactivité, mais il vous faudra dessouder les fils...

 

Bref, je vous laisse voir ça en vidéo :

 

 

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

 Si j'étais plutôt positif et emballé lors de mon premier contact lors de la vidéo, le démontage de la gearbox m'a un peu déçu. Pour le prix j'avoue que je m'attendais à mieux surtout pour une réplique de la gamme "pro line". Sans compter les performances de tir un peu aléatoires à cause du joint d'origine.

Certes, le changement de ressort rapide est vraiment rapide, le look est "sympa" et la maniabilité excellente mais à quoi bon proposer un Steyr original si c'est pour y mettre une gearbox un peu louche ?

Bref, on trouve les mêmes répliques sous les marques APS et Army, et je dois avouer que mes expériences précédentes avec les répliques APS ne m'ont pas vraiment convaincues, mais le fait d'acheter la réplique repackée par ASG et vendue en France vous permet de profiter d'une vraie garantie en cas de casse, ce que je ne vous souhaite pas !

 

P1010097

 

10 dingo rubrique les plus

-Système de changement de ressort rapide.

-Look qui change.

-Compact et maniable.

-Canon 6.03 sur le modèle testé.

 

 

 

 

 

 

 

 

11 dingo rubrique les moins-Trop de rails inutiles.

-Si c'est fabriqué par APS, je n'ai pas trop confiance sur le moyen terme...

-Interne un peu cheap pour le prix.

-Cosses moteur soudées.

-Joint à changer d'urgence.