Hello,

Quelle ne fut pas ma joie de tomber (encore une fois sans trop me faire mal !) sur une occasion sympa sur FA.

Une réplique que je VOULAIS depuis un moment, en fait LA réplique de Beretta que je voulais, car je suis un gros geek et la fonction de decocking (désarmement) est présente sur cette réplique KSC.



Reçue dans sa boite d'origine et munie de tous ses accessoires :

-La réplique
-le sachet de billes
-l'outil de réglage du hop-up
-les plaquettes d'origine, marquées KSC
-Le manuel en taiwanais
-deux chargeurs supplémentaires

Le précédent propriétaire a eu le bon goût de poser des plaquettes Beretta, j'aime !


La réplique :




Point positif en ce qui me concerne : les marquages sont discrets et leur gravure n'est pas profonde, il est peut être possible de graver les marquages MAS par dessus...

Le démontage est classique pour un M9, on déverrouille le petit loquet et on fait coulisser la glissière vers l'avant.



Et là, je remarque que le chien est également gravé du no de série de la réplique, classe !

On continue la dissection en démontant la tige guide et le ressort récupérateur, puis en sortant le canon externe.



Et enfin, examen de la partie nozzle/piston, on sent que ça ne va pas casser comme ça...



La réplique fait son poids, 1047 grammes avec le chargeur, contre 734 grammes pour le Marui (full ABS par contre), par exemple.

Tout est en "métal", mais la plupart des pièces sont en alliage. Fait étonnant, le canon externe est en plastique...



Le système de réglage du hop-up est identique aux autres System 7, une clé crantée permet de tourner une bague qui fait pression sur le joint par l'intermédiaire d'une petite bille.

Simple et efficace, on peut ainsi régler son hop up sans rien démonter, il suffit de tirer la glissière vers l'arrière.

La sureté :

Petit plus de cette réplique KSC, le cran de sûreté permet de désarmer le chien, seule différence avec notre MAS, le cran ne revient pas en position tout seul, mais c'est un détail !

position tir :



On rabat le levier :



Et le chien se déverrouille, magique !



Le tir :

Un petit coup de chiffon là dessus, un peu de gras aux endroits stratégiques et il est temps d'essayer tout ça.

Chargement au gaz Ultrair et bille bio 0.2g Xtreme, perception du chrony (xcortech) et c'est parti pour un test de puissance sur 10 billes, hop-up à zéro.

345
343
334
340
342
335
328
332
329
335

Valeurs qui me surprennent, c'est ainsi ma réplique de poing la plus puissante...

Test de portée et de précision maintenant.

Et bien ce n'est pas mal du tout, bien sûr ce n'est pas mon G17 Marui custom mais je ne devrais pas trop peiner à toucher un camarade de jeu au tronc à 25 mètres.

En conclusion :

Ma seconde réplique KSC (après l'usp compact) et toujours aussi agréablement surpris par la conception et la qualité agréable de construction de cette marque.

Tout coulisse comme il faut, le hop up fait bien son travail (celui-ci parait rôdé !) et les sensations sont bien présentes.