Review originale du 21 novembre 2009


Peuuuutiiiiiiittt paaaapppaaaaaaa nooooowwwweeeeelllllll


Quaaaaaannnndddd tu deeeeessscccennnndrraaaaaa duuu cieeeeellll


Aveeeec tes jouets par milliiieeeerrrrrrs

N'oublie paaaaaaas mon peuuutiiiiiiiiit sooouliieeeerrrr !


Oui, je sais, c'est pas encore Noël, mais j'ai voulu profiter d'un retour en stock de cette réplique chez Taiwanguns (shop polonais au poil !) pour commander la Cyma 051 : le RPK !


Cette réplique a été spécialement livrée en avant-première en Europe pour le site polonais Taiwangun, bonne initiative, mais cette réplique vaut-elle qu'on dépense 230 € pour du cheap ?

Réponse à la fin de cette review !

Contenu :

La boite en carton marron, dépourvue de marquage, est épaisse.La réplique et ses accessoires sont engoncés dans un écrin de polystymerde , rien n'a bougé pendant le transport.

On trouve donc :

-La réplique (youpi)
-Un chargeur de batterie cheap (à brûler)
-Une batterie 9.6V 1200mAh (qui ne devrait pas tenir longtemps...) ---> en fait elle tient depuis 5 ans !
-Une tige de débourrage
-Un chargeur hi-cap de 750 billes en plastique imitation bakélite
-un certificat de test de tir en polonais : mon ami Dariusz Koziol à tiré 11 billes pour une puissance comprise entre 431 et 437 fps !



Bon, mettons vite la batterie en charge et faisons les premiers tests de tir.

Destockage du chrony et remplissage du chargeur, les douces joies du hi-cap et son moletage infini...

Je tire 10 billes de 0.20 bio Xtreme , le tir est régulier entre 430 et 433 FPS, ce qui confirme les résultats de la fiche de tir.

Trop de puissance donc, ça tombe bien j'ai tout ce qu'il faut pour un downgrade et une fiabilisation !

Passons aux choses sérieuses.

Premières impressions :



A l'instar de l'AKM cyma 048, cette réplique est bien finie.
Après test de l'aimant, il apparait que les pièces suivantes ne sont pas en acier :
-canon externe
-front sight
-bloc rear sight
-culasse
-rail latéral (je n'ai pas pu vérifier si un optique tenait dessus)

Les bois, sans être aussi beaux que du RS, sont assez jolis, il faudra néanmoins poncer et passer quelques couches de vernis pour améliorer un poil le rendu terme de base.

La crosse est creusée pour recevoir le fusible et la batterie, espérons qu'il reste assez d'épaisseur de bois pour éviter la casse au premier choc !

Il suffit d'enlever les deux vis qui retiennent la plaque de couche pour y avoir accès.



Aucun jeu constaté nulle part (on verra si ça tient dans le temps) et de belles pièces agrémentent la réplique : hausse conforme, cache-flammes sympa en acier, bipied d'apparence robuste et facile à manier, tige de nettoyage adaptée à la longueur du canon, bref, que du bon !

Mais bon, j'ai envie de jouer avec dimanche sans faire plein de petits trous dans mes camarades de jeu ! C'est parti pour un démontage complet et un downgrade !

Démontage de la réplique :

Première étape, le dummy bolt.
Très chouette initiative de cyma (qui pour une fois n'a pas pompé ça sur un de ses camarades high-end...) qui nous offre un joli système.

La culasse est ici représentée avec le système de piston récupérateur, c'est plus sympa que les bolts qui gigotent habituellement sur les répliques d'AK cheap...



Il faut absolument enlever la culasse avant le garde-mains supérieur, sinon ça coince !

Passons donc au garde-mains. Le gaz-tube est taillé d'un bloc, ça évite que tout se casse la figure au démontage, mais il faut donner d'un peu d'huile de coude pour l'enlever, au moins il ne se perdra pas sur le terrain !
Le garde-mains inférieur peur être enlevé une fois le GM supérieur et la tige de nettoyage retirés.

Et voilà !


Cela permet de constater l'épaisseur du bois (contreplaqué, aussi appelé lamellé-collé), assez léger mais encore une fois, quelques couches de vernis protégeront tout cela de manière plus efficace...

Passons au bloc front sight et au canon externe.

Il suffit de chasser une petite goupille pour libérer le bloc frontsight, puis une grosse goupille et une vis BTR (6 pans) pour que le canon externe bouge.



Comme vous pouvez le constater, la peinture à sauté, nos petits amis chinois ayant eu l'idée de monter les deux goupilles dans 2 sens différents j'ai eu de la chance de ne pas tout casser, LES GOUPILLES ONT UN SENS comme sur les autres répliques donc méfiance !

Une fois les deux vis retenant le bloc hop-up sur le canon externe déposées, on peut sortir le tout.



Le canon de 650 mm a été mesuré à 6.08mm de diamètre.
Le bloc hop-up cyma en métal est fidèle à lui-même : bien fini et solide.

Pour remplacer ces pièces d'origine, je dispose en réserve d'un canon madbull 6.03  black python de 655mm, d'un bloc hop-up métal cyma et d'un joint de hop-up madbull rouge 60°.

J'ai remis le canon d'origine environs deux ans après, le madbull est trop léger et vibre trop en full auto du coup ça disperse vraiment trop...



Passons à la dépose et l'ouverture de la gearbox.

La gearbox :

-Pour déposer cette GB V3, il faut tout d'abord enlever le sélecteur de tir et la poignée pistolet.
Il faut également déposer la crosse pour déconnecter la GB.



Puis on sort doucement l'objet tant convoité, une GB cyma classique, noire. Pour ma part je trouve son aspect plus fragile que les GB KLS, on verra avec le temps...



Après quelques coups de marteau et de burin, puis de défonceuse électrique, la GB est ouverte !



Bushings metal d'origine, oooohhhhh

Guide ressort sur roulement, oooohhhhh (par contre il fait très cheap)

Engrenages épais et sans défauts apparents, oooohhhhh

Ressort chromé de Scania, beeeerk

Piston en plastique jaunâtre bof bof mais solide, par contre ils ne se sont pas foulés pour la tête de piston, pas de roulement et plastique bof bof.

Ca tombe bien j'avais un ensemble piston-tête de piston sur roulement Systema dans la poche ! Ca me permettra de teste la prétendue fragilité de ce type de piston...


Un peu juste dans mes ressorts en spare, j'opte pour un Kyou sp100, déjà testé et approuvé dans mon Famas, je devrais sortir entre 330 et 340 fps...

Après graissage et vérification de l'étanchéité de l'ensemble cylindre/piston, il est temps de vérifier le calage que j'ai oublié de regarder avant de démonter :-/

Et là, c'est le drame oO

facile entre 0.5mm de jeu latéral sur 2 des 3 gears, je ne peux pas laisser cet affront impuni !

Perception des shims et c'est parti pour un calage qui me prendra presque 30 minutes, j'ajoute du 0.5, puis du 0.3 sur le spur gear, et un 0.2 sur le bevel gear avant d'obtenir quelque chose de pas trop mal.

Plus rien ne se touche, ça tourne librement sans jeu latéral, youpi !

Le remontage se passe bien.

Première rafale : piston bloqué ...

Démontage, le guide ressort est coincé dans le piston oO

Déblocage et vérification des diamètres, ça rentre comme papa dans maman qui aurait précédemment croisé Rocco, bizarre...

Remontage, rafale, idem !

Je décide de mettre un guide normal avec deux rondelles en attendant de recevoir un spring guide systema...

Remontage, tir, aucun souci, ouf !

Il est temps de passer la réplique au chrony, et je croise les doigts pour ne pas avoir à tout démonter une nouvelle fois :-)

Tests de tir :

-bille bio Xtreme 0.20g
-hop-up à zéro

Batterie 8.4V 1500mAh :  -Puissance sur 10 billes 335-340 fps
                                     -740 coups/minute

Batterie 9.6V 1200mah :  -Puissance inchangée (sans déconner, ça vous épate hein ? ^^)
                                     -880 coup/minute


Tests en partie :

Dimanche venteux et boueux, difficile de se rendre compte correctement de ce que ça donne, mais les premiers tirs par vent calme ont été satisfaisant, bipied déployé c'est ultime !
J'ai viré le hicap pour me servir de mid-cap Ares de 7.62 (oui, je sais...) et ça passe nickel, par contre des chargeurs de 100 pour du soutien, c'est tendu ^^.

Portée honorable et après 600-700 billes tirées mon piston systema est pas encore pété ^^

Ca reste relativement maniable et on peut ramper, rouler, quatre-patter avec assez facilement.

Enfin, ça résiste plutôt pas mal à la boue !

La chargeur Hi-cap est à dégager aussi vite que possible, il y a pas mal de misfeeds et on a l'impression de se balader avec des maracas !

Problème : que prendre à la place ?




Adaptation pièces RS :

Réception et adaptation d'un GM+gaz tube RS. L'adaptation est simple, en 20 minutes à l'aide d'une dremel  on peut facilement mettre en place les pièces RS, pour un résultat assez sympa !

La crosse à subit un traitement de ponçage+ vernis, trois fois.





conclusions :

Les + :

-RPK.
-Les bois pas mal d'origine moyennant un vernissage.
-Aspect solide et robuste.
-Bon rapport qualité/prix.

Les - :

-Puissance en sortie de boite.
-tête de piston sans roulement (ça sert à quoi de mettre un guide sur roulement alors ?).
-Chargeur hicap pas top.
-Fragilité du bipieds


Cette réplique de RPK made in Cyma confirme les avancées du cheap depuis le début de l'année 2009. Le rapport qualité/prix semble largement atteint et les quelques défauts sont vite modifiables pour pas cher. Bien entendu les puristes soutiendrons que le kit LCT est plus beau, plus solide ou que sais-je, mais n'ayant jamais eu une telle réplique entre les mains je ne saurais comparer...













Et pour remplacer le chargeur pourri d'origine, rien ne vaut une bonne vieille conversion de chargeur molot RS et des internes VFC 120 billes.







Vous pouvez également parcourir l'excellente review du Ninja Fou sur frontovik

http://www.frontovik.net/forum/viewtopic.php?f=2&t=7396