marui_logo

In need of a translation ? As no one seems to have noticed that I've been translating most of my review in English for almost two years,  try clicking the flag of your choice to get the hyper-crisp "googletrad" :-)  If you ever need a proper English translation to get the tone and the real meaning of this review, contact me ^^

09 août 2016

 

Ah, Glock et l'airsoft, c'est toute une histoire ! Monsieur Gaston a toujours refusé d'entendre parler de notre loisir, qui d'après lui donne une mauvaise image de la marque (si je peux me permettre, nos répliques ont très très rarement fait de victimes...)

Mais au Japon, on s'en fiche un peu. En fait, tout le monde de l'airsoft s'en fichait un peu jusqu'à ce que la firme autrichienne ne mette ses avocats dans la boucle et applique une pression plus ou moins forte sur les distributeurs. L'accord de licence "police et défense" accordé à Cybergun n'a pas vraiment arrangé les choses, bien au contraire...

Bref, comme si de rien n'était, Marui sort un Glock 22 et libre aux acheteurs hors Japon de se débrouiller pour se le procurer si bon leur semble, mais surtout à leurs risques et périls.

Je ne pouvais pas passer à côté de cette nouveauté donc trêve de blabla, c'est parti pour la review !

 

Un rappel en vidéo :

 

01 dingo rubrique RS petit

 Ca se passe par LA.

 

02 dingo rubrique boite petit

 Le visuel est une fois encore sympathique. Les japonais sont friands de détails sur les modèles réels, on retrouve donc les spécifications techniques du vrai Glock 22.

P1020096

L'intérieur est également très soigné, et un morceau de polystyrène fixé au couvercle de la boite protège la réplique et ses accessoires.

P1020097

On y trouve donc :

-La réplique, en ABS, elle pèse 710 grammes pour une longueur de 21.5CM.

-Un chargeur à gas de 25 billes.

-Une tigette de nettoyage.

-Un sachet de billes.

-Un bouchon de sécurité.

-Un talon de chargeur plat.

-Le manuel d'utilisation.

-Le manuel du Glock 34.

-Des cibles.

P1020098

P1020099

 

03 dingo rubrique réplique petit

 Et bien que dire... C'est un Glock 17 chambré en calibre .40 S&W, de loin rien ne permet de le différencier à part son gros talon de chargeur.

P1020102

La prise en main est bonne.

P1020104

P1020105

De près, on découvre des marquages très bien réalisés.

P1020106P1020107

Le logo de l'armurier est également apposé sur la crosse.

P1020108

De l'autre côté, on a droit à des marquages précisant la nature de cette réplique.

P1020112P1020113

Il s'agit d'une GEN3, on a donc un arrêtoir de chargeur assez fin.

P1020110

L'arrêtoir de glissière est identique à celui du Glock17. Bien entendu il est fonctionnel.

P1020111

Un joli petit logo orne le côté droit de la glissière. Les glocks fabriqués aux USA ont cette particularité.

P1020114

Idem sur le canon externe. Comme j'ai trouvé plusieurs informations contradictoires sur le pentagone je n'en parlerai pas ici.

P1020115

Un rappel sur le calibre RS.

P1020116

Sur le dessous de la carcasse on retrouve la plaque portant le numéro de série. Elle peut être décalée vers l'arrière pour agir comme une sûreté qui bloque la queue de détente.

P1020117P1020118

Un rail permet d'attacher une lampe, un laser ou tout autre accessoire compatible.

P1020119

Le profil de la crosse est confortable que vous ayez des petites ou des grosses mains.

P1020120

 

A l'arrière, un petit trou permet de fixer une dragonne.

P1020126

L'extracteur est directement moulé dans la glissière.

P1020123

 

 

04 dingo rubrique visée petit

Rien d'extravagant, un point blanc à l'avant.

 

P1020121

Le U à l'arrière.

P1020122

On aligne, on tire !

P1020124

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 Le chargeur peut contenir jusqu'à 25 billes. Il est compatible avec le G17, et du coup certainement avec les autres Glocks Marui.

P1020127

P1020128

Cependant ses marquages sont spécifique et correspondent au calibre et à la capacité d'un vrai chargeur de G22.

P1020129P1020130

On peut voir ici qu'il y a une encoche de chaque côté du chargeur, doit-on s'attendre à des GEN4 pour bientôt ?

P1020131

 Le gros talon de chargeur dispose de marquages sympathiques. Par contre, pour faire le plein en gaz il faudra systématiquement l'ôter, ou le percer...

P1020132

Si vous n'êtes pas fan des gros talons, vous pouvez le remplacer par celui fourni.

P1020133

06 dingo rubrique démontage petit

 C'est parti pour un démontage en règle. Actionnez la barre de verrouillage de glissière située au dessus du pontet et faites coulisser celle-ci vers l'avant.

P1020135

La mécanique semble similaire à celle du G17. On constate déjà que la trigger bar est plus épaisse. Le ressort est également renforcé.

P1020136

Une pièce métallique renforce l'arrêtoir de chargeur.

P1020137

Du côté de la culasse, ça ressemble également fortement au G17. 

P1020138

On enlève la tige-guide et son ressort récupérateur.

P1020139

Puis le canon externe.

P1020140

Déception, c'est un nozzle classique, pas le modèle 15mm.

P1020141

Notez le renfort en métal. Il protège la glissière en ABS des chocs de l'arrêtoir.

P1020142

Voilà pour le démontage basique, suffisant pour un bon nettoyage.

P1020144

Pour aller plus loin, on ôte les deux vis du bloc hop-up et on peut accéder au joint et au canon interne.

P1020145P1020146

Le joint Marui. Inutile de le changer dans un premier temps, il est très bon.

P1020147

Le canon en laiton mesure 98mm et son diamètre est de 6.095mm.

P1020148P1020149

 

07 dingo rubrique éclaté petit

 

P1020100

P1020101

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

-Chronographe Xcortech X3500

-Billes 0.20g bio BO Rain et 0.25 bio Kalashnikov (Cybergun)

-Abbey Predator HFC144a

 

 Bouh c'est pas puissant j'en veux pas !

Oui, c'est parfois la réaction que l'on obtient lorsqu'on dit que les PA Marui sortent entre 250 et 270 FPS au HFC144a.

Sans maîtrise, la puissance n'est rien, et la puissance n'est pas synonyme d'efficacité et de portée, vous devez commencer à le savoir si vous me suivez depuis un moment.

Bref, ce G22 ne déroge pas à la règle et même à 26°C on ne s'approche pas des 300FPs, pour cela il faudra choisir un gas plus puissant, déconseillé par Marui. Mais après tout, certains utilisent de l'Ultrair depuis des années sans casser, comme quoi...

Le kick est moins présent que sur les dernières productions Marui, la faute à un nozzle moins volumineux. On est à égalité avec un G17.

Le hop up est facile à régler et lève sans peine de la 0.25 mais lors des essais j'ai remarqué une petite tendance à disperser. Ma faute, je n'avais pas nettoyé le canon et le joint, d'où l'importance de le faire dès la sortie de boite !

 Au final, vous pouvez voir que même à 25 mètres la cible a peu de chances d'en réchapper !

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

 Je vais être bref. Loin de n'être qu'un vague relooking du Glock 17, ce G22 Marui est une nouvelle réplique, comme vous pourrez le voir plus bas.

Le contenu de la boite et les performances sont dignes de la marque nipponne mais le kick est moins prononcé que sur les derniers modèles commercialisés.

A part si vous souhaitez être "accurate" sur votre tenue de US Marshall ou de Sheriff ou que vous êtes collectionneur, l'intérêt est assez limité.
 

A vous de décider quel modèle vous convient le mieux.

 

P1020172

 

10 dingo rubrique les plus

 

-Nouveau moule.

-La texture de la glissière.

-Boite toujours bien remplie.

-Performances Marui.

-Trigger bar et ressort plus solides.

 

 

 

 

11 dingo rubrique les moins

 

-Intérêt assez limité sauf si vous êtes collectionneur.

-Pas de cylindre 15mm comme sur les dernières productions.

 

 

 

 

 

 BONUS

Comparatif G17 vs G22.

 

Mieux que trop de commentaires, des photos... Ici avec une vue sur la barre de détente (trigger bar) plus épaisse sur le 22.

P1020151

Du coup Marui a également mis un ressort plus gros, donc plus ferme.

P1020152

C'est peu visible sur la photo mais la texture de la crosse est différente.

P1020153

P1020154

P1020155

Dommage que Marui n'ait pas adapté le G22 pour y mettre leur nozzle 15mm présent sur les derniers GBB sortis...

P1020157

P1020158

P1020159

P1020160

P1020161

Certaines personnes "bien informées" annonçaient des dimensions RS pour le Glock 22 Marui...

P1020162

En fait il y a très peu de différence de largeur, du coup vous pouvez oublier les holsters moulés RD... Dommage. On remarque bien la différence de texture entre les deux modèles. Celle du G22 s'approche de ce que l'on retrouve sur les glocks RS.

P1020163

P1020164

P1020165

En haut le blason autrichien (ou du moins un truc qui y ressemble vaguement) et le NPv (Nitral Powder proofed, les armes sont testées avec des cartouches chargées à 130% de poudre) signe d'une production à Vienne, et en bas le marquage Glock des productions américaines.

P1020166

Les arrêtoirs de chargeur sont interchangeables mais celui du G22 possède un renfort en métal.

P1020167P1020168

On voit encore une fois la différence de taille de la barre de détente (trigger bar) et de son ressort.

P1020169

Et voilà, comme quoi Marui n'a pas seulement "relooké" le G17 mais a fabriqué de nouveaux moules et modifié quelques pièces.

P1020171