English version avalaible, please scroll down  ;-)

 

Avant propos : toutes les vidéos sont en fin de page

 

Hello,

Raconter ma vie, c'est ma passion.

Le problème c'est que ça ne passionne que moi :teletubbies:

Tout ça pour vous conter l'histoire de mon premier contact avec un HK416C un soir venteux de 2010 dans un pays loooooiiiiin, trèèès loin.

Un mec en noir, un "fusil" bizarre :

"hey pal, what's this gun ?"

"no speak english good"

"okay, the gun, you show me ?"

"oh yes, this is good gun"

HK, ok, 416C... Ah, ben je savais pas que ça existait et que c'était utilisé par les FS d'A...... (et ils ne sont pas dans la liste de wikidiadia) !!!

Bref, c'était joli.

VFC étant en pleine bourre en partenariat avec Umarex (on le rappelle, détenteur des droits HK) ils nous déclinent la gamme commencée avec le 416D, le G36 et les MP5.

Acheté 351€ fdp in chez WGC shop, auxquels on ajoute la TVA, on se retrouve avec une facture d'un poil plus de 400€.

Voici donc la review de cette réplique de 2.8 kg au look assez particulier...


Aparté RS :

Comme d'habitude, allez voir sur wikipedia si vous êtes intéressé.



La boite et son contenu.

WGC emballe ses colis de manière très satisfaisante, la boite est entourée de carton et bien scotchée.

Image

Boite noire classique pour la gamme HK par Umarex.

Image
Image

A l'intérieur, WGC a rajouté du papier bulle.

Image

La réplique est emballée dans un sac plastique et le chargeur est placé dans un petit carton à part.

Image

Une fois le tout déballé on trouve alors :

-La réplique
-Un chargeur
-Une clé de réglage pour le hop up
-Un bb loader avec l'adaptateur (un bb loader classique fera bien l'affaire)
-Le manuel d'utilisation
-Une fiche précisant qu'il ne faut actionner la sûreté que lorsque le marteau est armé.

Image



Les organes de visée:

Ils font fantasmer plus d'un airsofteur désirant reproduire un HK416 "français". En effet, les organes flip-up avant et arrière sont reproduits pour la première fois sur une réplique d'airsoft, les modèles RS valant près de 370€ (160€ pour l'avant, 210€ pour l'arrière) et étant très difficile à obtenir.

A l'avant, c'est un guidon rabattable de 33mm.

Image

Image

Attention au démontage, pas de goupille à chasser, il suffit de dévisser.

Image

A l'arrière, joie ultime, on a un œilleton rabattable avec système d'attache rapide.

Image

Image

Image

Image

Image

Cet œilleton est réglable en site et en gisement comme le modèle réel.

Par contre nous sommes en présence d'alliage et non pas d'acier.

La visée est aisée et agréable.

Image



Marquages et détails divers:


A l'avant et du côté gauche du lower receiver, les marquages "classiques" du HK416 sans oublier la mention "c" pour compact.

Image

On y trouve également le numéro de série unique.

Image

Remarquez les marquages du sélecteur de tir, là encore on est dans du classique, pas besoin de savoir lire avec ces symboles ! Attention on le répète, il faut que le chien soit armé pour pouvoir mettre la réplique en sûreté.


Sur le côté droit du lower, une inscription HK.

Image

Signalons au passage le sélecteur de tir ambidextre.

Image

Sur le côté gauche du upper receiver, les symboles HK sont bien représentés.

Image

Et côté droit, sur le cache-poussière, un marquage airsoft made in umarex, heureusement très peu visible.

Image

On trouve bien entendu le marquage HK sur le porte-culasse.

Image

Et enfin, les marquages des rails, notez la différence de teinte.

Image
Image


Gros plan sur la poignée pistolet, VFC a une fois encore choisi de mettre le battle grip HK, il est pas mal mais pour les petites mains mieux vaut opter pour une poignée plus classique.

Image

Comme sur le modèle RS, la poignée dispose d'un compartiment de rangement (piles, outils etc.)

Image


Un petit plan sur le Forward assist bolt, bien entendu fonctionnel.

Image

Et on passe à la crosse, spécifique pour ce modèle compact.

Les possesseurs de MP5 ne seront pas dépaysés, les tiges de la crosse coulissent sur deux guides latéraux. Crosse rentrée, la réplique mesure 57.5cm

La commande de verrouillage.

Image

Première position (67cm).

Image

Seconde position, longueur maximale de la réplique (70 cm).

Image

Le talon de crosse est en caoutchouc strié, c'est certes moins confortable que celle du 416D mais il se loge dans le creux de l'épaule avec facilité.

Image

Et à l'opposé de la réplique, le cache-flammes type G36 du plus bel effet.

Image

Si vous souhaitez en changer, ou ajouter une rallonge de canon, pas de problème, on est en présence d'un pas négatif de 14mm.

Image


La poignée de chargement. Il y a un léger jeu qui fait que l'armement n'est pas aussi fluide qu'il le devrait.

Image

Sur le bloc de récupération des gaz, VFC a représenté le switch de réglage d'ouverture des gaz.

Image

Et à l'avant du rail, un système d'accroche de sangle en plastique a été vissé, je ne suis pas fan de cette pièce mais bon...

Image

Surtout qu'il est possible de fixer la sangle sur le gas bloc...

Image

A l'arrière c'est pareil, un petit anneau permet de fixer une sangle, encore faut-il avoir la sangle adéquate, mieux vaut changer ça par une plaque magpull ASAP, perdre les guides de crosse n'est pas très grave.

Image




Le chargeur:

C'est un chargeur pour M4 VFC standard version noire.

Image

Image

Attention à la garantie !

Image

Oups !

Image

On peut voir que le système d'étanchéité est ressemblant à celui des chargeurs V1 de chez WE, espérons que ça soit plus fiable...

Ici, le système de bolt catch. Lorsqu'on démonte le haut du chargeur le guide des billes se fait la malle !

Image
Image

Le remplissage se fait aisément, pas de gaz qui part à côté comme sur les chargeurs Marui ! Un petit coup de gras sur la valve de percussion et le tour est joué !



Démontage:

Avant de casser la réplique en deux pour sortir l'ensemble culasse il faut dévisser l'arrière de la réplique. Un petit téton amovible permet de verrouiller le tout.

Image

Puis on sort le ressort de rappel.

Image

On peut ensuite sortir l'ensemble mobile et le poignée de chargement, et éventuellement séparer la réplique en deux parties.

Image

L'ensemble mobile version 3 est composé d'un porte-culasse et d'un nozzle en une partie tout en plastique, contrairement aux versions 1 et 2 comportant du métal.

Image
Image
Image

Espérons que cet ensemble sera plus fiable que précédemment...

Image

Etape suivante, le démontage du rail flottant.

ATTENTION : il faut préalablement déposer le front sight.

On utilise ensuite une clé 6 pans pour dévisser la fixation du rail (très serrée d'origine).

Image

On fait ensuite glisser le rail vers l'avant.

Image

Cela expose le système de réarmement très bien représenté.

On peut le déposer facilement.

Image

Ainsi que le système d'accroche de sangle si on ne le trouve pas folichon (une vis 6 pans)

Image

Bon, les choses sérieuses commencent car pour déposer le canon externe et accéder au hop up et au canon interne, il faut dévisser l'écrou de canon, pour se faire vous aurez besoin de l'outil qui va bien : ça évite de tout exploser...

ATTENTION : c'est très serré !

Image

On fait ensuite coulisser le canon externe vers l'avant.

Image

Comme vous le constatez, il y a une petite rallonge en plastique pour caler le canon interne dans la réplique.

Image

Il suffit de tirer vers l'avant et l'ensemble canon/hop up sort.

Image

Le système de hop up est simplissime, une petite vis pousse un anneau qui lui-même actionne la cale qui appuie sur le bucking et le joint.

Image

Image

Image

Image

Pour démonter le bloc, pas de vis, on sépare juste les deux moitiés.

Image

Je joint d'origine est assez dur, la forme de la bosse, en W, rappelle les joints PDI.



Le canon interne fait 21 cm, c'est un simple canon d'AEG donc on peut le remplacer aisément par la marque de son choix. Le diamètre mesuré au pied à coulisse électronique fait environ 6.03mm.

Image


Concernant la mécanique, on dirait que VFC n'aime pas trop l'acier et c'est bien dommage !

De l'alliage pour le marteau mais le bolt catch et la gâchette sont en acier...

Image
Image
Image

Le bolt catch est actionné par une petite pièce au cul du chargeur.

Image

Et voici la réplique complètement démontée.

Image

Tests de tir:

Image

Gaz propane
Billes kyou 0.2grammes
Température environs 12°
Chrony Xcortech
Hop up à zéro

Et bien c'est plutôt pas mal, la moyenne sur les 20 premiers tirs est de 370 fps, ça descend ensuite progressivement jusque 330-340 en fin de chargeur, vue que je ne tire qu'en semi je ne sais pas encore si je modifierai la valve.


Une fois le hop up réglé pour de la 0.28 (hop up au maximum quoi...) la bille tombe après 20-25 mètres , le joint fait son office jusqu'à la 0.23 grammes mais après il faudra changer le joint.

J'ai donc tenté de mettre un joint G&P à l'efficacité reconnue mais hop up au max aucune bosse ne se forme. Comme je n'avais pas envie de modifier le bucking (déjà assez épais) j'ai mis un joint A+ studio pour AEG et le résultat est satisfaisant.


Le hop up est au maxi mais la trajectoire est régulière et rectiligne, à vue de nez la réplique reste assez précise jusqu'à 40 mètres (à voir en partie).

Customisation:

Rien de bien transcendent, j'y ai ajouté un eotech552, des couvre-rails et une Surefire, config CQB de base : on acquiert la cible rapidement; on illumine, on shoote, c'est pas trop lourd et bien maniable.

Les amoureux des porte-avions pourront bien entendu attacher tout ce qui est compatible rail picatinny.

Ici avec son grand-frère WE

Image


Conclusion:

VFC nous offre un externe quasi-irréprochable et une version 3 de son nozzle pour cette réplique de HK416C qui ravira les fans de la firme allemande comme les joueurs recherchant légèreté et compacité.

La compatibilité avec les canons et les joints d'AEG est un plus non négligeable, cependant je reste méfiant quant à la fiabilité des composants internes (marteau et nozzle) et l'obligation de démonter le ressort de rappel ou carrément de séparer upper et lower pour régler le hop up est assez déconcertante ...

Seul l'avenir nous dira si VFC a résolu ses soucis de fiabilité, pour ma part je suis satisfait de mon investissement, ne serait-ce que pour les organes de visée !


J'aime:

-Qualité de l'externe.
-Enfin les sights permettant de faire un 416 français !
-Pas trop puissant.
-Canon et joint d'AEG.
-Portée et précision honorable en sortie de boite malgré le joint zarbi à condition de ne pas monter au dessus de 0.23G

J'aime pas:

-J'attends de voir le comportement des chargeurs.
-Interne en alliage.
-Obligé de démonter le ressort de rappel pour régler le hop up ---> EDIT du 19/11/12, pas besoin de tout démonter, il suffit d'enlever les deux goupilles retenant le lower et le upper !


Bien entendu je ne manquerai pas de mettre la review à jour au fil du temps et des parties.

English version.

Hello,

Talking about my life is my passion !

Unfortunately, I'm the only one really interrested by what I say  :teletubbies:

This little speech to relate the story of my first (and only) contact with a HK416C a windy evening of 2010 in a far, far away country.

A man in black (and it wasn't Will Smith !), a "weird" rifle :

 "hey pal, what's this gun ?"

"no speak english good"

"okay, the gun, you show me ?"

"oh yes, this is good gun"

HK, ok, 416C... Ah, ben je savais pas que ça existait et que c'était utilisé par les FS d'A...... (et ils ne sont pas dans la liste de wikidiadia) !!!

HK, ok, 416C... okay, well, I didn't know that this rifle existed and that

A..... Special Forces operatives (not in the wikipedia list) !!!

The bottom line is : nice rifle !


VFC being quite productive within their partnership with Umarex (HK licence owners), they continue their GBBr series started with MP-5s, HK416D and G-36.



Bought 351€ (thats about $430) plus French VAT and speedpost additionnal fee, the check rises to almost $500 for this HK416C GBBr. I went to WGC shop, one of the best on the market !


Here comes the review of this 6 pound-weird-looking replica...


What about real steel ? :

Well, I'll let this part to wikipedia, I'm playing softair !


Unboxing..

WGC packs its parcels in a very satisfying way : the original box is protected by cardboard and fully taped.

Image

Nice black cardboard, a classic for the HK line by Umarex.

Image
Image

WGC added bubble-wrap inside the box.

Image

The replica itself is packed inside a thick plastic bag, the magazine being held inside a separate cardboard box.

Image

Once everything is unpacked we discover :

-The replica.
-A magazine.
-A hop up setting tool.
-A bb loader with a small adapter (but a regular bb loader will do fine).
-The user manual.
-A separate sheet with instruction regarding the safety lever : only set it on "SAFE" if the hammer has been cocked.

Image



Ironsights::

I'll tell you what : those tiny babies have been wanted for a long time by French players because our military HK416 are equiped with them ! It's been the first time that an airsoft company reproduce this 33mm front flip-up and the awesome HK rear flip-up sight ! Real steel parts being rare in Europe and ITAR preventing us to export those sights from the USA.

As said before, the front sight is a 33mm flip-up design.

Image

Image

Be carefull if you want to strip it down, there's no pin to remove, just unscrew it.

Image

Ultimate joy for the rear sight, this is an awesome flip-up system with quick release (be careful though, real operatives tend to lose this part when on the field, it shouldn't be any different with this copy).

Image

Image

Image

Image

Image

Like the real deal, this rear sight is fully adjustable : height and windage.

However, the main part is not made of steel...

Aiming is easy and very smooth.

Image



Markings and other details::


At the front of the upper receiver's left side, there are "classic" HK416 markings but the "C" (for Compact) replaces the "D" (for Defense).

Image

Theres is also a unique serial number.

Image

Notice the selector markings, once again classic HK, no need to be able to read thanks to the symbols ! Be careful once again, the "SAFE" position can only be selected if the hammer is cocked.

On the right side of the lower receiver, a plain HK marking.

Image

Notice the ambidextrous fire selector.

Image

On the left side of the upper receiver, HK markings are well represented.

Image

And on the right side, on the dust cover, a small trademark and 6mm BB marking.

Image

Of course, the bolt carrier is also marked with the HK logo !

Image

And then, the rail marking, notice the difference between the upper receiver and the floating rail marking.

Image
Image


Focus on the pistol grip, VFC once again chose to use the HK battle grip, not bad but quite uncomfortable if you have small hands. I'd prefer a smaller grip.

Image

Like the real life thing, the grip has a small compartment where you can put extra batteries, tools etc.

Image


A close up on the forward bolt assist, of course it is fully operationnal !

Image

And now, let's jump to the stock, a special one for this compact rifle.
MP-5 owners won't be puzzled, the stock rods slide into two lateral guides.
With the stock fully retracted the replica lenght is 57.5 cm (about 22.5 inches)


This is the stock catch/release.

Image

First position (67cm/ 26.3 inches).

Image

Second position, this is the max length (70 cm/27.5 inches).

Image

The butt of this retractable stock is made of grooved rubber, of course less handy than the 416D one, but nevertheless, it fits to the soulder quite easily.

Image

And on the opposite side, the steel flash hider (G36 style) is very nice (available on WGC website too).

Image

If you're not pleased with it or if you wish to add a barrel extension, no problem : this is a regular 14mm counter-clockwise thread !


Image


The charging handle. There's a light wobble so the cocking process is not as smooth as it should.

Image

On the gas block, VFC featured the gas opening switch.

Image

And on the front lower end of the floating rail, there is a removable sling ring system, I'm not really a fan of this part but it takes all sorts to make a world !

Image

Of course you can attach a sling on the gas block.


Image

On the rear plate, this is the same problem : only a small ring to hold a sling attachment, so eitheir you'll have to have the right sling, or simply change the plate by a Magpull ASAP or any other system. Losing the two stock guides won't be a huge issue.

Image




The magazine:

This is a standard M4 mag, black version, without any HK markings.



Image

Image

Watch out for the waranty label !

Image

Ooops ! (well, sorry, I like stripping everything I can).

Image

You can see that the sealing looks like V1 WETTI mags, let's hope it is more reliable (but I'm quire confident !).

Let's discover the bolt catch. Notice the BB guide jumping out of the mag, not very cool but easy to put back in its seat !

Image
Image

Filling is smooth and easy, no gas going around like on many Marui magazines ! Just a drop of oil on the valve and it's good to go !

Field stripping (and more):

Prior to braking the replica to remove the bolt carrier, there is a part to unscrew at the back of the rifle. A small pin locks the system so you don't need to tighten the part until it blocks.

Image

Then, we can remove the recoil spring.

Image

At last, we can remove the bolt-carrier and the charging handle. It is also possible to break the rifle in two parts.

Notice that it is not mandatory to remove the recoil spring to brake the gun, it is possible by removing only the two takedown pins.

Image

This "version 3" nozzle is a one-piece-plastic part, it might be more reliable than the previous versions with metal parts, only time will say.

Image
Image
Image

At least it resisted the first magazine...

Image

Next step : removing the floating rail system.

IMPORTANT : Remove the front sight first.

Then, remove the side screw (Alen tool, be carefull it is vey tight).



Image

Then we slide the rail forward.

Image

We can now see the short stroke piston, the rod and the spring.

This is easily removeable.

Image

We can also strip the sling mount (I did it because I don't like it). This is another Alen screw.

Image

Well, serious things ahead ! In order to strip the outer barrel and acces the hop up system ans inner barrel there is a barrel nut to unscrew.
To do this, we need the right tool, it avoids braking things...



IMPORTANT : this is really, really tight ! I had to use a hammer.

Image

Then, we can slide the outer barrel forward.

Image

As you can see, there's a small plastic extension to fit the inner barrel into the replica.

Image

To remove the inner barrel and hop up system, just pull it from the upper receiver.

Image

The hop up system is very simple : a small screw pushed a ring and the ring operates a small wedge that pushes the bucking.

Image

Image

Image

Image

No screw here, just split the block in half.

Image

Je joint d'origine est assez dur, la forme de la bosse, en W, rappelle les joints PDI.



The original rubber is quite hard, the W-shaped hump reminds the PDI system.

The inner barrel is 21cm/8.2 inches long and its diameter is about 6.03mm. It is compatible with AEG barrels.


Image


I don't know why VFC didn't use steel to build the whole trigger group ! The bolt catch and the sear are steel (so is the firing pin), but the hammer is made of some kind of (I hope not) cheap alloy, let's hope it won't brake !

Image
Image
Image

The bolt catch is operated by a small part at the rear of the magazine.

Image

And here we are : complete field stripping !

Image

Shooting:

Image

Gas : propane.
BBs : kyou 0.2grammes.
Temperature : environs 12°C.
Chrony Xcortech.
Hop up set to minimal.


Well, this is quite good actually ! the average power on the 20 first BBs is around 370 fps and then it drops near 330-340 fps.

Once the hop up set for 0.28g BBs, the trajectory is curved and the range is limited (i'd say 25m).

Once set, it remains tight, so no need to touch the hop up later.

 

I decided to change the rubber for a very efficient G&P but with hop up set to the max, there were no "bump" inside the barrel !

As I'm lazy, I took an A+studio rubber and all went good !

The trajectory is regular and straight and I'd say that the gun stays accurate to 40 meters (soon to be tested).


Customisation:

Well, nothing too complicated, I added an Eotech552 (real deal stuff), rail covers and a Surefire flashlight. CQB basic config : fast target acquisition and illumination, not too heavy and very convenient.

Of course if you like it heavy, you can attach every picattiny compatible device.


Here is a picture with his WE big brother.

Image


Conclusion:

VFC offers us an almost perfect external in terms of quality, the V3 nozzle might solve reliability issue and this HK416C GBBr replica will thrill HK fans as well as players looking for a light and compact assault rifle.
The fact that the hop up rubber and inner barrel are AEG compatible is a real advantage, however I am astonished by the choice of not implementing a full steel trigger group...

Only the future will tell us if this gun is reliable, but the bottom line is I don't regreat my purchase, mostly because of the loved sights !


I like :

-Quality of the external parts.
-At last, sights allowing a "French" 416D !
-Not too powerfull.
-AEG compatible rubber and inner barrel.
-Good accuracy and range (even if the rubber looks weird and stiff).

I dislike :

-I'm waiting to see if it is reliable.
-Alloy internal parts.
-A little bit pricey...

Of course I'll update this review when I have further information.

Stripping vidéo :

 

 

<><>