Comme vous le savez certainement, je suis peu enclin à faire de la publicité, plus préoccupé de vous écrire des reviews informatives et du ton le plus neutre possible.

Il faut tout de même être fair-play (c'est la base de l'airsoft !) et il y a quelques mois un patron de shop me confiait quelques pompes G&P ainsi qu'un AEG de chez CAA.

Olivier (car c'est son nom à ce monsieur très compétent) a enfin trouvé le courage de terminer son site et vous pouvez le consulter sans crainte, ça s'appelle Airsoft&co            Logo AIRSOFT & CO

 Merci encore à Olivier pour sa confiance, et j'en profite pour mentionner le fait que le copain Balbuzard90 a désormais un partenariat avec la boutique, de quoi nous offrir de chouettes reviews.

 

J'ai tenu à mettre également en avant une initiative qui intéresse de plus en plus de joueurs français.

En effet, Julien a ouvert une boutique en ligne basée au Japon : IMPULSE Rien d'extraordinaire me direz vous ? Pas si sûr ! car au delà du fait de trouver de multiples répliques qu'on voit peu ailleurs, il est possible de faire une requête pour la plupart des pièces détachées de nos chères répliques japonaises, Tokyo Marui en tête !

Interview avec Julien !

impulse-ロゴ1-仮UP-コピー

 

Ding :

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pulse :

Julien, 30 ans dans pas trop longtemps... originaire du centre de la France...


Ding :

Comment es-tu arrivé au Japon, et qu'est-ce qui t'a décidé à rester ?

Julien :

Au Japon depuis mes 20 ans ou j'ai atterri dans le cadre de mes études. Il faut croire que je m'y suis plu car je ne suis pas rentre en France depuis! J'ai travaillé dans l'audiovisuel (traducteur et organisateur de tournage a l'étranger pour des émissions japonaises) puis dans l'automobile (ca n'a rien a voir!!), ensuite j'ai fait du business a l'étranger pour un fabricant de papeterie...
J'en suis arrive a créer ma boutique airsoft car j'en avais un peu marre de bosser dur pour pas grand chose en retour...

Ding :

Depuis combien de temps pratiques-tu l'airsoft, si tu pratiques bien entendu !

Julien :

J'ai eu le déclic airsoft très petit, sur un stand des 3 Pylônes lors d'un Game Fair au Château de Chambord (je devais avoir 14 ans...). J'ai patiente jusqu'a mes 18 ans en bavant sur le catalogue payant des 3P (souvenirs souvenirs!), sur le site Dentrinity qui était un des must en terme de boutique a l'époque, je lisais les articles airsoft qui se trouvaient en plein milieu du magazine Armes Loisirs, et enfin je downloadais en une journée les fameuses vidéos du site Frenchy Airsoft, (ND Ding : bizarre, je reconnais des têtes famillières ;-) ) relisant en long en large l'article unboxing appelé "le colis" et l'article sur leur virée au Japon et surtout dans le shop First Osaka (que j'ai fréquenté a une époque).
Economiquement parlant je n'avais pas les moyens de m'offrir les répliques de mes rêves. Mon premier PA fut un HiCapa 5.1 et mon premier AEG un SIG552 Marui (achetés au Japon et ramenés en France).

Ding :

A quelle fréquence joues-tu ?

Julien :


Je suis malheureusement plus un collectionneur qu'un joueur. Ma situation personnelle ne me permettant pas de jouir des plaisirs du jeu... mais j'ai une très grande envie de m'y remettre!

Ding :

Quelle réputation a l'airsoft au Japon ? Est-ce une activité populaire ?

Julien :

Au Japon l'airsoft reste un peu underground mais ce n'est pas mal vu. C'est une activité comme une autre, certains papa vont jouer en week end en emmenant femme et enfants sur les lieux pour une journée plein air.
La réglementation sur la puissance des répliques est très strictes (pas au-dessus de 0.98 joules), le full metal pour les répliques de poing n'est pas autorise.
Le marche de l'airsoft japonais se voit envahir de répliques chinoises qui restent tout de même chères car downgradées avant la vente voire fiabilisées. Mais l'airsoft japonais s'en sort plutôt bien en continuant a financer la RD, sans copier quoi que ce soit.

Ding :

Y a-t-il un profil type de l'airsofteur japonais ? D'après toi quelles sont les grandes différences par rapport au joueur français "lambda" ?

Julien :


L'airsofteur japonais est un peu un geek, comme l'airsofteur français. Ils se ressemblent sur différents points... je vois vraiment pas d'énormes différences!

Ding :

Quelle a été ta motivation lors de la création de Pulse ?

Julien :

L'envie de vivre d'une passion... Pulse Japan c'est, je l'espère, le début d'autres projets... mon but ultime dans le milieu de l'airsoft? Monter une marque de kits de conversion et d'accessoires!

Ding :

 N'est-t-il pas difficile pour un "Gaijin" de se faire prendre au sérieux par les compagnies japonaises ?

Julien :

Je parle la langue couramment donc non, une fois la glace brisée ca va plutôt bien. Mais il est certain qu'avoir des japonais a ses cotés facilite grandement les choses! Moi j'aime bien les a priori d'un peuple sur un autre, on a tellement de différences que je ne vois pas pourquoi ils devraient me faire confiance de suite.

Ding :

De plus en plus de joueurs font appel à tes services, quelles sont pour toi les qualités principales d'une bonne boutique de vente en ligne ?


Julien :

La principale qualité pour un site de vente sur le net doit être selon moi la communication... chose pas simple car cela prend un temps énorme de répondre a tout le monde mais cela vaut vraiment le coup. Nous vendons bien, nos clients sont satisfaits, cela nous donnent le sourire et nous permet de vivre décemment, tout bon!

Ding :

Question bateau : quelle est ta réplique préférée ?

Julien :


Hum... le Famas? En bon Frenchy qu'est-ce que je peux répondre d'autre?? J'aime beaucoup le HK416D Next Gen Marui. Apres je suis aussi un grand fan de l'AKMS (VFC ou LCT). (ND Ding : bon choix bien entendu l'AKMS VFC !)

Ding :

Connaissais-tu l'Antre du Dingo (que ce soit sur Facebook, YouTube ou Canalblog) avant que je te contacte ? Qu'en penses-tu ?

Julien :

L'Antre du Dingo! Je connaissais pour avoir lu des reviews dont celle du F228 (P228 WE) étant un admirateur du P228 (d'ailleurs je m'amuse en ce moment à repeindre un P228 Polizei Tanaka avec une bombre stainless silver Carom Shot).
C'est un bon site informatif qui ne se la joue pas, Ding présente bien (ND Ding : merci, merci !), il y a tout ce qu'il faut pour se faire une idée des répliques ou passer un bon moment sur les vidéos!

 

Merci à Julien qui a pris le temps de répondre à mes questions, en espérant que cette courte interview vous ait plu !